Journée internationale des Casques bleus le 29 mai : Le Secrétaire général des Nations Unies António Guterres sera à Bamako

21
Cette information a été confirmée, le jeudi 24 mai, par Mme Myriam Dessables, porte-parole de la MINUSMA, lors du point de presse bimensuel de la mission onusienne au Mali à son quartier général, à Badalabougou. Lors de cette rencontre, les hommes de media ses sont aussi entretenus avec le Commandant de la Force de la MINUSMA, Général de Division Jean-Paul Deconinck, sur l’état des lieux de la mise en œuvre du Mécanisme Opérationnel de Coordination (MOC) à Kidal et Tombouctou. C’est confirmé, à l’occasion de la Journée internationale des Casques bleus, demain 29 mai, le Secrétaire général des Nations Unies António Guterres sera à Bamako. Il s’agira pour lui de célébrer cette journée avec les Casques bleus présents au Mali. Une occasion que le Sécretaire général de l’ONU, mettra à profit pour saluer la contribution et le courage des soldats de la paix de la MINUSMA déployés au Mali. Mme Myriam Dessables, lors de ce point de presse a indiqué que M. Guterres sera accompagné du Secrétaire général adjoint chargé de l'appui aux Missions, M. Atul Khare, du Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, M. Jean-Pierre Lacroix, ainsi que de la Directrice exécutive de l'UNICEF, Mme Henrietta Fore. Au programme de cette visite, le Secrétaire général participera à une cérémonie d’hommage aux Casques bleus tombés, particulièrement ceux de la MINUSMA tombés en 2017. Il rencontrera le Président Ibrahim Boubacar Keïta, le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga et d’autres représentants officiels maliens, ainsi que le personnel onusien exerçant dans le pays. Il se rendra également dans les régions, pour rencontrer les autorités locales, le personnel des Nations Unies, ainsi que les représentants religieux et les associations des jeunes et de femmes. A signaler que cette année, la Journée internationale des Casques bleus des Nations Unies a pour thème « 70 ans de service et de sacrifice ». A cet effet, la porte-parole de la MINUSMA a fait savoir que la célébration de cette année consacre le 70ème anniversaire de cette journée, créée en 1948. « C’est aussi l’occasion d’honorer la mémoire de plus de milliers de Casques bleus qui ont perdu la vie en servant sous le drapeau des Nations Unies depuis 1948 » a déclaré Mme Myriam Dessables. Les bases du MOC de Kidal et de Tombouctou posées ! L’invité principal de ce point de presse était le Général de Division Jean-Paul Deconinck, Commandant de la Force de la MINUSMA. Il a répondu aux questions des journalistes sur le Mécanisme Opérationnel de Coordination (MOC) de Tombouctou et de Kidal. « Aujourd’hui, le 24 mai, nous avons lancé la constitution des unités du MOC de Tombouctou » a fait savoir le Général Deconinck, tout en rappelant que cela fut le cas aussi à Kidal, il y a deux semaines, soit le 10 mai dernier. A cet effet, il s’est exprimé en ces termes : « nous avons constitué aujourd’hui le socle du Bataillon de Tombouctou, en rassemblant le commandement, les commandants de bataillons, des compagnies, les chefs de sections et leurs soutiens et nous allons les former pendant deux semaines de façon à avoir un socle cohérent et qui puisse accueillir une à une les compagnies qui arriveront d’ici quelques semaines ». Même si, à reconnu Jean-Paul Deconinck, c’est la Force de la MINUSMA qui assure la sécurité des deux sites à Kidal et à Tombouctou et des premiers combattants qui sont arrivés, il a donné l’espoir que très bientôt ce serra le MOC lui même qui va prendre en charge sa propre sécurité et ensuite d’assurer les patrouilles dans les environs et de plus en plus éloignées de ces deux villes. Sans pour autant donné le nombre exact des combattants de ces différentes unités du MOC, le commandant de la force de la Minusma a seulement indiqué que les unités MOC de Kidal et Tombouctou, sont composées à un tiers FAMas, un tiers CMA et un tiers Plateforme. « A terme, il y aura au moins 200 combattants de chaque partie » a déclaré le Gal Jean-Paul Deconinck. Jean Joseph Konaté Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here