Présidentielle 2018: Le PDES radie neuf de ses cadres et reste dans l’opposition

8
Revendiquant l’héritage politique de l’ancien président de la République Amadou Toumani Touré (ATT), le PDES est dans l’opposition depuis 2012, selon Nouhoum Togo, membre du parti. «C’est nous qui sommes les premiers dans l’opposition depuis 2012, et nous n’allons pas être le faire-valoir d’une candidature qui n’a même pas été déclarée », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse samedi 26 mai 2018. Par la même occasion, les membres du parti ont annoncé la radiation de 9 personnes de leurs rangs pour avoir posé des actes qualifiés « d’indignité». Les personnes radiées sont : Mohamed Dibassy (président d’honneur), Abdoul Wahab Traoré (18è vice-président), Fatoumata Sacko (197 vice-présidente), Modibo Dabo (20è vice-président), Hamidou Diakité (commissaire aux comptes), Hamadoun Gnalibouly (secrétaire national à l’éducation), Elias Goro (député élu PDES), Boureima Tolo (secrétaire à la réconciliation) et Madame Tamboura Kadiatou Sogodogo( secrétaire national adjoint aux relations extérieurs). Expliquant les raisons de la radiation de leurs camarades, Maitre Malicki Ibrahim a fait savoir qu’à la clôture du congrès des 5 et 6 mai 2018, un bureau dont le président est Djibril Tall a été acclamé vers 19 heures, fin des travaux. Mais plus tard dans la nuit, un bureau parallèle serait mis en place sous la direction de Mohamed Dibassy. L’ORTM qui n’avait pas été vu à la clôture, a indiqué Malicki Ibrahim, était invité pour filmer la mise en place du bureau parallèle. Pour mieux édifier les journalistes, les responsables du PDES ont pris le soin de diffuser la vidéo de la mise en place du bureau parallèle qui met en scène un nombre réduit de personnes. La vidéo de la vraie clôture, également diffusée, montre une salle comptant beaucoup plus de monde. Ce qui dérangea le plus le bureau de Madani Tall, c’est la conférence de presse dirigée par le bureau parallèle où des photos posters géants des présidents ATT et IBK. A en croire Maitre Malicki Ibrahim, à l’occasion de la conférence de presse du bureau parallèle, le logo du PDES était gravé sur le poster géant d’IBK avec la mention « Le PDES soutient la candidature du président Ibrahim Boubacar Keïta ».En plus des annonces sur l’ORTM, les images postées sur les réseaux sociaux par le président du RPM Bokary Tréta n’arrangent rien. Ce dernier, a poursuivi Maitre Malicki Ibrahim, explique sur les réseaux sociaux avoir reçu une délégation du PDES conduite par son président Mohamed Dibassi. Pire, il note avec satisfaction la volonté affirmée des ses hôtes de soutenir la candidature d’IBK. Le PDES a également déploré et condamné les manipulations médiatiques de l’ORTM ayant consisté, au nom du président, à en appeler à la mobilisation de ses militants à Kangaba pour accueillir et soutenir le président Ibrahim Boubacar Keïta. Les responsables du PDES ont aussi expliqué que la présentation d’un candidat à l’interne à la présidentielle de 2018 est à l’étude. A défaut, le parti qui est d’obédience libéral choisira de soutenir un candidat conformément à son orientation politique depuis 2012. La présidente des femmes et le président des jeunes ont tous exprimé leur soutien au bureau dirigé par Djibril Tall. Soumaila T. Diarra Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here