Trois autres prétendants déclarés pour Koulouba

21
Fin de semaine dernière, trois candidatures ont été annoncées. Il s’agit de Dramane Dembélé, Housseïni Amion Guindo et Oumar Mariko. Les trois ne sont pas des inconnus de la scène politique. En 2013, ils étaient de la course pour le fauteuil présidentiel. Dramane Dembélé a été investi vendredi dernier par les militants de l’Adema qui prônent la candidature interne. Cela après la décision du comité exécutif de soutenir IBK. Sous les couleurs de l’Adema, le candidat du Front pour le Redressement de l’Adema a déclaré au mémorial Modibo Keïta que sa mission est de sauver l’ADEMA. Dra est soutenu par d’autres prétendants aux primaires de l’ADEMA que sont Abdoulaye Pona, Moustapha Dicko… des cadres influents du parti tels que l’ancien maire de la commune V, communément appelé Bill, membre fondateur de l’ADEMA ; l’ancien maire de la commune I, Madame Konte membre du comité exécutif qui a suspendu sa participation aux réunions de l’Adema il y a quelques jours. Housseïni Amion Guindo, président du parti Convergence pour le Développement du Mali (CODEM) a déclaré sa candidature, à la demande des délégués, au pavillon des sports du stade Modibo Keïta samedi dernier à l’issue de la conférence nationale du parti. Le candidat de la CODEM et les Partis Unis pour la République (PUR) prône l’alternance générationnelle. Quant à Dr Oumar Mariko, ce même samedi, il a aussi annoncé sa candidature lors d’une rencontre avec les militants de son parti SADI. L’homme qui prône l’alternative veut faire table rase de l’ancienne classe politique. Ces trois candidats étaient membres de la convention de la majorité présidentielle (CMP). Ils ont claqué la porte pour les mêmes raisons : le parti au pouvoir et le président n’ont aucune estime pour les alliés et ne se battent pas pour le Mali mais plutôt pour leurs propres intérêts. Kèlètigui Danioko Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here