Youssouf Traoré réélu à la tête du Conseil malien des Transporteurs routiers pour un mandat de 5 ans

27
Conformément à ses textes de création, le Conseil Malien des Transporteurs routiers (CMTR) a tenu les 19 et 20 mai derniers son assemblée générale consulaire au Parc des expositions. A l’ordre du jour, l’élection d’un nouveau bureau, l’adoption du budget 2018 et d’un nouveau règlement. A l’issue du vote, c’est le président sortant, M. Youssouf Traoré qui a été réélu avec 255 voix face à son challenger Kalifa Camara qui a obtenu 38 voix. Il dirige désormais un bureau de 15 membres pour un mandat de 5 ans. La cérémonie d’ouverture, présidée par M. Moulaye Ahmed Boubacar Haïdara, ministre des transports et du Désenclavement, a vu la participation de tous les membres consulaires. Dans son discours d’ouverture des travaux de cette rencontre, le ministre n’a pas manqué de rappeler les actions envisagées notamment l’organisation de la chaine des transports, la suppression de certains postes de contrôle, les réformes institutionnelles et organisationnelles. «L’objectif de ces différentes réformes est de doter le secteur des transports, d’instruments et de moyens lui permettant de répondre aux exigences d’un secteur en constante mutation, en vue de satisfaire les besoins des usagers et d’impacter sur le développement économique et social de notre pays » a-t-il déclaré. Quant au président du CMTR, M. Youssouf Traoré, il s’est réjoui de la tenue de cette assemblée consulaire et de la mise en place d’un bureau après trois ans d’attente. Il a ensuite rappelé les missions qui sont l’organisation et la représentation professionnelle des transporteurs routiers, l’information et la formation des transporteurs routiers et enfin la défense des intérêts des transporteurs routiers. C’est ainsi qu’il a été procédé au vote pour l’élection d’un nouveau président pour un mandat de cinq ans. Si trois candidatures avaient été annoncées à savoir le président sortant Youssouf Traoré, Kalifa Camara et Mariam Simaga, les deux premiers ont répondu présents et la dernière personne a brillé par son absence. Aussi, notons que le budget 2018 et le nouveau règlement ont été adoptés par l’ensemble des membres consulaires présents à l’assemblée. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here