IBK répond a ses détracteurs : «Boua taa bla maasi faa ka taa»

27
Présent à Kangaba dans le cadre de la 14e édition de la Journée du Paysan, célébrée le 24 mai 2018, le président de la République a profité de la tribune pour répondre à ses détracteurs et rassurer ses partisans en ces termes en langue nationale bamanankan : «Boua taa bla maasi faa ka taa». Rato Moto PEM DODO Depuis plusieurs mois, le président de la République est la cible de toutes sortes de critiques. Certains hommes politiques, animateurs de radio et journalistes vont même loin en demandant publiquement la démission du président pour insuffisance de résultat. Ces demandes de révocation du président sont faites souvent en langue nationale bamanankan : «Boua ka bla». À quelques mois de l’élection présidentielle, toutes les occasions sont bonnes pour le président de tirer les choses au clair. Après Ségou, IBK a une fois de plus surpris tout le monde dans sa déclaration lors de la journée du paysan à Kangaba. Dans son adresse aux paysans, IBK a répondu à ses nombreux détracteurs. Selon lui, «le président du Mali est le président le plus insulté. Nous avons laissé faire, mais chaque chose a une fin». Comme si cela ne suffisait pas, il a rassuré ses partisans en disant à ses détracteurs que leur demande était irrecevable : «Boua taa bla maasi faa ka taa». Ce qui veut dire qu’il ne lâchera jamais le pouvoir au profit du père de qui que ce soit. Cette déclaration pleine de sens prouve, une fois de plus, qu’IBK n’est pas prêt à céder son fauteuil. Il sera donc forcément dans la course à sa propre succession. C’est l’annonce avant la lettre d’une candidature à l’élection présidentielle de 2018. Ses détracteurs sont donc avertis. Wassolo Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here