L’air d’un référendum d’autodétermination !

27
C’est au moment où l’on le croyait relégué aux calendes que l’irrédentisme donne l’air de regagner en vigueur chez certains acteurs de mouvement armé. Il s’agit notamment de l’ancien député Algabass Ag Intalla et de son mouvement membre de la CMA, HCUA (Haut conseil pour l’unité de l’Azawad). Il semble, en effet, que le précurseur de la défunte branche islamiste, Ansardine, n’a reculé d’un pouce sur ses prétentions de détacher du Mali une entité unitaire dénommée «Azawad». A défaut de l’afficher formellement, il est très actif sur le terrain et vient de le prouver par le grand battage médiatique ayant récemment accompagné des adhésions massives au HCUA. Par-delà Kidal, son bastion traditionnel, le mouvement d’Algabass étend désormais ses tentacules jusque dans la région de Tombouctou où il a réussi à faire adhérer la quasi-totalité des chefs de fraction et de village ainsi que de hautes personnalités des zones nomades de la sixième région. L’affluence, l’intérêt qui lui est accordé et l’exhibition qui en est fait lui donnent l’air d’un référendum d’autodétermination qui se mijote doucement. Surtout pour qui sait du reste que l’initiateur du HCUA n’a jamais fait le deuil de ses prétentions sécessionnistes. La Rédaction Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here