Présidentielle 2018 : Oumar Mariko défendra les couleurs du parti SADI

13
Sans grande surprise, le VIè Comité central du parti Solidarité africaine pour la démocratie et l’indépendance (SADI) a porté son choix sur Dr Oumar Mariko pour l’élection présidentielle de 2018. C’était le samedi dernier au Centre de formation catholique de Niamana (CFC). A l’entame de ses propos, Oumar Mariko a rappelé que son parti a été créé après de hautes luttes. Il estime avoir un devoir vis-à-vis du Mali. Parlant des conditions d’organisation des élections, il a rappelé que la formation politique qu’il dirige a voté contre la loi électorale qui a été finalement adoptée par l’Assemblée nationale. «Nous poursuivons la discussion sur ce code électoral par la déposition d’une plainte au niveau de la CEDEAO pour démontrer que le régime n’avait pas le droit de changer le code électoral en ce moment là », a annoncé le candidat de SADI pour qui cette lutte est un devoir de loyauté vis-à-vis du peuple. Par ailleurs, Dr Oumar Mariko avertit que son parti ne pliera pas devant les résultats d’une élection frauduleuse. Pour lui, le dialogue est la meilleure solution. «Compte tenu de la montée des périls et de tous les démons qui affutent les armes ça et là, la lucidité exigeait qu’il y ait une position de sagesse qui doit venir de quelque part», a-t-il estimé. «Pour nous au parti SADI, il ne s’agit pas du combat contre un homme, du genre ôtes toi que je m’asseye. Mais du combat pour changer un système de plus en plus en difficulté, pour sauver ce qui peut l’être» et «alléger la souffrance de notre peuple», a conclu Oumar Mariko. Le parti SADI compte 5 députés à l’Assemblée nationale et 282 conseillers municipaux à travers le pays. Maïmouna SOW Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here