«Boua Ta Bla, môgôchi fah ka tah» : énième sortie ratée d’un souverain qui se croit acteur d’un kotèba

4
«Allah ya do Boua de garssèkè la ka Tiama fa kè fein yé -Boua ne va jamais abandonner le pouvoir au profit du papa d'un autre… (C'est Dieu qui a donné la chance à Boua de rendre heureux les papas de beaucoup de personnes)» dixit le président IBK à Kangaba. J’ai longtemps hésité, si je dois rire ou pleurer de ces phrases du président de la République. Finalement, j'ai choisi de rire car je me sens plus face à un acteur de théâtre qu'un homme d'État. Qu'est-ce que les Maliens ont fait à Dieu pour mériter ce vieux ? Je n'ai jamais arrêté de dire qu'un président de la République ne peut et ne doit s'exprimer de la sorte. Il oublie qu'il est la première institution du pays. Un président peut-il passer sa vie à clasher de simples citoyens ? Mon pouvoir n'est pas un gâteau à partager en 2013 et maintenant c'est Boua qui a rendu beaucoup de papa aisés, nous avons mangé ensemble, ils partent sans faire la vaisselle, entre autres... Questions : Boua est-il devenu un distributeur automatique d'argent dans ce pays ? Et pourtant à chaque fois qu'on accuse le régime de Boua de corruption, il est le premier à monter au créneau contre les opposants mais il oublie qu'à chaque sortie, il confirme les accusations de corruption des activistes et de l'opposition contre son régime. Qui sont les conseillers d'IBK ? Euh, j'avais oublié qu'il recevait rarement certains conseillers. En fait, le président IBK peut faire 6 mois sans rencontrer son chef de cabinet à plus forte raison un simple conseiller. Même s’il les rencontrait, on le sait c'est peine perdue car il n'écoute personne et croit être détenteur de la vérité et n'aime surtout pas être contredit. Donc très facile de comprendre comment il passe à côté de la plaque à chaque fois. À ce rythme, pensez-vous qu'il pourra faire une sortie non ratée ? Non, je ne le pense pas. En outre quand IBK dit «Boua Ta Bla môgôchi fah ka tah», il clashe ici un simple citoyen, un simple activiste qui l'empêche de dormir. Le vieux se sent aussi menacé par un simple citoyen jusqu'à lui répondre à chacune de ses sorties ? Est-il digne d'un président de la République de se présenter comme un simple civil sans défense ? Un civil sans moyen et accusé à tort ? Depuis 2013, je n’ai jamais cessé de dire que Mansa Bouakary est déconnecté de la réalité. Quand à chaque sortie un président (première institution du pays) se met à parler comme Yiriba Kôrô Siguila, le Mali a du chemin à parcourir. Moussa NIMAGA/MoussaLeaks Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here