PDES : Mohamed Dibassy et compères radiés pour actes d’indignité

4
Le Parti pour le développement économique et la solidarité (PDES) a tenu une conférence de presse le samedi 26 mai à la Maison de la presse. Le nouveau bureau du parti, issu du 2ème congrès ordinaire tenu du 5 au 6 mai au pavillon des sports du stade Modibo Kéïta de Bamako, s’est dit indigné par le comportement de Mohamed Dibassy sur trois actes diffusés par l’Ortm. Selon le 2ème vice-président du Pdes, Me Malick Ibrahim, l’opinion nationale et internationale a été polluée par le message et les images grotesques, lamentables, puériles et éhontés desservis et passés en boucle sur l’Ortm d’un fantoche bureau présidé par Mohamed Dibassy. Il a réussi en l’espace d’une semaine, l’exploit de poser successivement trois actes d’indignité. Le 1er acte d’indignité, d’après Malick Ibrahim, est la diffusion par l’Ortm des images-silhouettes d’une dizaine de pseudo-congressistes dont le député Elias Goro s’est fait le porte-parole. Et qui, d’une voix confuse et tremblotante, a déclaré la honte rivée au corps que l’ensemble des délégués des cercles ont déclaré se retirer de l’opposition et adhérer à la majorité présidentielle. Le point d’orgue de ces artifices et manipulations aura été l’image de Mohamed Dibassy, très gêné, déclarant avec grandiloquence sa reconnaissance à ses fictives volontés qui l’auraient porté à la tête du Pdes. Le 2ème péché à l’Es-majesté de Mohamed Dibassy, à en croire Malick Ibrahim, est la tenue d’une conférence de presse à la Maison de la presse par le bureau fantoche mettant côte à côte deux photos posters géants du président ATT et du président IBK sur celui duquel il était gravé le logo du Pdes avec la mention «le Pdes soutient la candidature du président Ibrahim Boubacar Kéïta». Face à ces dérives, le CDN a notifié, après délibération, à Mohamed Dibassy, président d’honneur et cinq autres, leur suspension de toutes activités du Pdes. Pour le 3ème acte d’indignité, c’est où la goutte d’eau a débordé le vase. L’annonce à l’Ortm et les images postées sur les réseaux sociaux par le président du Rpm, Dr. Boukary Tréta, disant avoir reçu une délégation du Pdes conduite par son président Mohamed Dibassy. Et d’avoir noté avec satisfaction la volonté affirmée de ce parti de soutenir la candidature d’Ibrahim Boubacar Kéïta. «En raison de la gravité de ces postures dangereusement attentatoires aux résolutions du 2ème congrès ordinaire du parti et ainsi qu’à ses statuts et règlements, le Cdn a notifié à Mohamed Dibassy (président d’honneur), Abdoul Wahab Traoré (18ème vice-président), Fatoumata Sacko (19ème vice-présidente), Modibo Babo (20ème vice-président), Hamidou Diakité (commissaire aux comptes) Hamadoun Gnalibouly (secrétaire national à l’éducation), Elias Goro (député élu Pdes), Boureima Tolo (secrétaire national à la réconciliation), Tamboura Kadiatou (secrétaire national adjoint aux relations extérieures, chargé des relations avec les institutions, des partis politiques, des associations et des Maliens de l’extérieur) leur radiation pure et simple du parti.» Gabriel TIENOU Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here