La CNDH en visite de terrain à Fana pour constater la situation des Droits de l’Homme

20
Une délégation de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) conduite par le président Malick Coulibaly s’est rendue à Fana le mercredi 30 Mai 2018 afin de constater la situation des Droits de l’Homme. Cette visite de terrain se comprend aisément car Il est prévu par la loi que la CNDH produit des rapports annuels sur la situation des Droits de l’Homme au Mali, ces rapport sont présentés au Chef de l’Etat et aux chefs des différentes institutions et débattus à la session plénière de l’Assemblée Nationale. Ces rapports sur la situation des Droits de l’Homme nécessitent que la CNDH fassent des visites de terrain afin de constater l’état des Droits de l’Homme. C’est dans ce cadre que la CNDH s’est rendue à Fana, pour s’enquérir de la situation des Droits de l’Homme. Le choix de fana Cole à l’actualité en raison des deux cas d’assassinats commis en Avril et Mai 2018 dont celui de la jeune fille albinos Ramata Diarra. Cette fille a été enlevée et assassinée par des inconnus qui continuent toujours de courir, mais une enquête est ouverte afin de les traquer et les condamner conformément à la loi. Au cours de cette visite à Fana, la délégation de la CNDH s’est rendue compte que la justice manque de moyen quand bien même que le volume des affaires est très élevé, la prison a été carrément rénovée et cela a été salué par la délégation. Dans cette prison également, il n y a pas de problème de surpopulation carcérale ou d’accès à la santé ou à l’alimentation. Le président de la CNDH a seulement déploré au cours de cette visite la grève de l’administration pénitentiaire qui n’a pas permis à la délégation de constater certains aspects. Il a profité de cette occasion pour appeler le gouvernement malien à ouvrir le plus tôt possible la un cadre de négociation avec le syndicat de l’administration pénitentiaire afin de garantir les Droits de l’Homme. Pour la circonstance, la délégation de la CNDH était composée du président Malick Coulibaly de la vice présidente, Me Djourté Fatimata Dembélé, et trois autres commissaires qui sont Filifing Diakité, Haguiibou Bouaré et Djibril Coulibaly. Partout où la délégation est passée, le président a présenté de façon sommaire sa structure et les mission qui lui sont confiées. La visite a débuté par les locaux de la justice de paix à compétence étendue de Fana où la délégation a été reçue par le juge lui même qui est le patron du lieu. La délégation de la CNDH s’est appesantie sur le volumes des affaires, la relation avec la gendarmerie. La gendarmerie a été visité et surtout le lieu de détention. Le président a fait quelques proposition d’amélioration du lieu de garde à vue afin de mieux garantir les Droits de l’Homme. La délégation a également constaté les dégâts causés à la gendarmerie par la population après l’assassinat de la fille Ramata Diarra. La délégation a rendu des visites de courtoisies au préfet de Fana, et à la famille de la jeune albinos assassinée où la délégation a donné une enveloppe symbolique. Dans les jours à venir la CNDH s’intéressera à d’autres localités du Mali afin de faire des Droits de l’Homme une réalité au Mali. Le centre santé de référence de Fana a également fait l’objet de visite où la délégation de la CNDH a pu constater comment les soins sont donnés à la population conformément aux dispositions légales en vigueur. Fsanogo/aBamako.com Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here