Tenue d’Elections apaisées au Mali : le RJEAM sur les fonds baptismaux

6
Dans le cadre du lancement de leur réseau, les responsables du Réseau des Journalistes pour des Elections Apaisées au Mali (RJEAM) étaient face à la presse, le mardi 29 mai 2018, à la maison des jeunes. L’occasion pour les conférenciers d’expliquer aux hommes de medias les objectifs du réseau et leurs futures démarches pour la tenue d’élections apaisées au Mali. C’était sous l’égide de Alassane Cissé, président du réseau. Après l’analyse de l’importance de la tenue d’Elections libres et apaisées dans notre pays, les journalistes, conscients du rôle prépondérant qu’ils peuvent jouer dans ce sens , ont créé ce réseau de journalistes pour des élections apaisées au Mali (RJEAM).La seule détermination des membres de ce réseau, c’est de participer à la consolidation de la paix, de la démocratie et particulièrement dans le processus électoral selon ce qu’a déclaré son président dans son exposé. Aux dires de Alassane Cissé, ce réseau, créé le 10 mai 2018, œuvrera dans les jours à venir à la tenue des élections apaisées au Mali , engager les journalistes maliens à promouvoir un climat social apaisé avant, pendant et après les élections , informer les électeurs sur les enjeux électoraux et les mécanismes. Ce n’est pas tout. « il contribuera aussi à l’avènement d’une société plus juste fondée sur les valeurs de respects des biens publics et des droits humains fondamentaux, de la démocratie, en bannissant l’injustice sur toutes ses formes », a précisé le journaliste du journal ‘’notre printemps’’. Parlant des objectifs du RJEAM, ils sont entre autres : veiller sur le bon déroulement du scrutin , le respect des droits et liberté des citoyens durant tout le processus électoral ; œuvrer au respect de l’ethique et de la déontologie du métier de journaliste ; promouvoir les valeurs universelles de démocratie, de liberté, de tolérance, de justice, de transparence et lutter contre l’impunité et la corruption. A croire à son président, la mission du réseau des journalistes pour des élections apaisées au Mali est claire. C’est la tenue d’élections apaisées. Et pour cela, le réseau mènera des actions dont des campagnes de sensibilisation pour des élections apaisées à travers le Mali de Kayes à Kidal et la publication des articles de presse pour informer les populations sur le processus électoral. S’agissant des prochaines activités du réseau, Alassane Cissé annonce l’initiation d’un atelier de formation sur le monitoring et le développement des compétences des medias en partenariat avec les PTF dans les jours à venir. Chose qui permettra aux journalistes d’échanger sur les étapes du processus électoral, notamment les opérations électorales le jour du vote, les opérations de dépouillement et de proclamation des résultats… . Enfin, pour accomplir ses missions, le réseau va selon son président, déployer 3000 observateurs à travers le pays le jour du vote. Boureima Guindo Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here