Exclu de l’ADEMA par le CE : Dramane Dembélé qualifie la décision un non-événement

2
La décision du Comité exécutif du Parti africain pour la solidarité et la justice ne semble pas respecter les procédures du règlement intérieur issu du 5e Congrès ordinaire du 24, 25 et 26 mai 2015. Sur l’exclusion d’un camarade, les textes de l’Adéma/PASJ adoptés lors du 5e congrès ordinaire du 24, 25 et 26 mai 2015 indiquent dans l’article 96 (dernier alinéa) : l’exclusion est décidée par la conférence nationale sur proposition du comité exécutif, après délibération de la commission centrale de contrôle administratif et de gestion de conflits. Toutefois les fautes considérées comme lourdes entraînent la sanction d’exclusion d’office. Il s’agit notamment de détournement attesté de fonds du parti ou de deniers publics, d’actes de candidature contre un candidat du parti, selon l’article 98. A la demande de la base, en mars 2017, la 15e Conférence nationale a décidé de diligenter le processus du choix d’un candidat à l’interne. Le 14 février 2018 le comité exécutif a décidé du choix d’un candidat issu de des rangs du parti. Mars 2018, la 16e Conférence nationale a décidé de l’investiture du camarade candidat au plus tard le 30 avril 2018. Le 19 mai 2018 une conférence nationale extraordinaire a adopté une note d’orientation sans vote entre l’option accompagnement négocié et l’option choix interne. Le CE a violé toutes ses dispositions, dit-il sur sa page Facebook. “Contre toute attente, une poignée de personnes acquises ont décidé cette suspension. Alors qu’IBK n’a participé à aucun processus interne au parti peut-il prétendre être un candidat ?”, s’interroge-t-il. “IBK n’ayant pas été investi par une conférence du parti. Au regard de tout ce qui précède, une sanction quelconque ne peut être prise contre un militant. Soyons responsable et faisons proprement les choses. Sortons des approximations…” “Le communiqué laconique qui m’exclut n’a aucune valeur politique légitime sauf pour alimenter la propagande. C’est un non-événement. Pour le respect, la dignité et l’honneur des militants je suis candidat. Et je reste le 2e vice-président…” Bréhima Sogoba Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here