Heurts entre police et membres de l’opposition à Bamako

1
Ce samedi, les forces de l’ordre sont intervenues dans plusieurs secteurs de la capitale malienne et ont tué dans l’œuf ce qui apparaissait comme une démonstration de force des opposants à l’approche de la présidentielle de juillet prochain, malgré l’interdiction de manifester en raison de l’état d’urgence en vigueur. Les leaders de l’opposition malienne avaient quitté les lieux en milieu d’après-midi. Mais deux heures avant, c’était l’endroit le plus chaud de Bamako. Ces dirigeants de l’opposition ont d’abord discuté pacifiquement avec les forces de l’ordre pour qu’ils laissent la marche se dérouler. Mais subitement le ton est monté. RFI a ainsi constaté de multiples jets de gaz lacrymogène et des coups de matraque. Les slogans hostiles au pouvoir fusaient également : « Vive la démocratie », « Non à la dictature ». Puis les militants se sont dispersés sous un nuage de gaz lacrymogène. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here