Rapport de la CNUCED sur le développement économique en Afrique : Un ‘’lourd’’ document qui fera couler beaucoup d’encres !

16
« Les migrants au service de la transformation structurelle», c’était le thème d’une conférence de presse organisée hier jeudi 31 mai 2018 par la Cnuced dans la salle de conférence de la Faculté des Sciences économiques et de Gestion (FSEG). Pour le conférencier Dr. Issiaka Coulibaly, ce rapport 2018 fait l’état des lieux et un diagnostic sans complaisance des flux migratoires intra et extracontinentaux et leurs dimensions économiques et commerciales. Selon ses explications, le rapport sur le développement économique de l’Afrique de la Conférence des Nations Unies pour le Commerce et le Développement (Cnuced) 2018 met en exergue l’impact positif de la migration sur le continent. “Les médias véhicules des fausses images de la migration. Le rapport est traité par les experts du département qui sera présenté dans 14 pays dont le Mali », a souligné le conférencier qui a ajouté que le rapport “propose de nouvelles données qui peuvent surprendre ceux qui aurait une perception négative de la migration des africains”. Selon Coulibaly, “en 2017, 19 millions de migrants internationaux se sont déplacés à l’intérieur de l’Afrique et 17 millions d’Africains ont quitté le continent”. Le conférencier dira ensuite que “l’analyse du rapport sur le rôle de la migration intracontinentale dans la trajectoire de développement de l’Afrique en fait un document de référence important qui vise à aider la définition d’une position africaine dans le Pacte mondial sur la migration qui sera adopté à Marrakech en décembre 2018”. Pour se faire, il a expliqué que la Cnuced fera tout pour faire face à la réalité des migrants. « La migration est opportunité pour l’Afrique et le monde entier. La communauté internationale doit entendre la voix de l’Afrique lors des négociations à venir afin de combattre les causes de la migration et pour enfin faire avancer les conditions de vie des migrants ». Adama Diabaté

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here