Rupture de jeûne à Koulouba : Plus de 300 convives à la table d’IBK

22
Le Président Ibrahim Boubacar Keïta et ses hôtes ont prié et fait des bénédictions pour le Mali, notamment pour des élections à venir apaisées. Comme à son habitude, le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, a offert le jeudi 31 mai dernier, au soir, le repas de rupture du jeûne à ses invités. Membres du gouvernement, responsables d’institutions, représentants des confessions religieuses, diplomates, représentants des familles fondatrices de Bamako et la grande famille de la presse malienne étaient tous là. L’objectif de cette tradition est de consolider l’élan de solidarité de pardon et de cohésion sociale entre maliens de tous les bords. Cette rencontre dinatoire a été l’occasion pour le chef de l’Etat d'échanger, avec ses invités autour des mets délicieux du palais, sur les sujets de la nation. Apres la prière collective de "fitiri'', le Président IBK a salué ses convives pour leur grande mobilisation au palais des banquets et a fait des bénédictions pour un bon hivernage. « Chaque année, avec la grâce de ‘’ Allah soubahana wattaala’’ nous avons tenu à observer ‘’l’Iftar’’ en compagnie de tous ceux qui sont ici et qui ont soucis de ce pays (…). Cette année également, « Allah soubahana wattaala » nous a permis, dans sa grâce, d’observer encore ‘’l’Iftar’’ dans les mêmes conditions d’harmonie de grâce. De cela, nous lui sommes reconnaissants. Puissions-nous chaque année, à la grâce de sa volonté, réunir les musulmans autour d’un repas de rupture de jeûne dans le courant du mois de Ramadan. Cela est requis, cela est d’observance stricte ; « Alhamdoulila Rabil Allamine ». Merci à tous ceux qui se sont donné la peine de venir jusqu’à Koulouba, pour être à notre compagnie, autour de nous. C’est une considération qui va au-delà d’une personne. C’est une considération qui s’adresse à l’ensemble du Mali. Le souci du Mali. Nous avons prié. Nous avons fait des vœux pour le Mali. Car seul compte le Mali, seul le Mali vaut. Tout est entre les mains d’ »Allah soubahana wattaala ». Qu’Allah nous gratifie d’un bon hivernage de pluies bienfaisantes et bienfaitrices. Pas de ces pluies qui peuvent créer des inondations. Des pluies qui peuvent créer des désastres. Et des vents maitrisés par la volonté du tout puissant. Nous souhaitons donc un hivernage apaisé et surtout, surtout, des élections qui viennent apaisées. C’est l’intérêt de l’ensemble de notre peuple. Et nous avons devoir et mission de les organiser de manière pacifique ; inclusive, transparente ; et totalement selon les normes. Et nous le ferons « inchallah» a- il confié aux micros des journalistes. Mohamed Naman Keita Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here