Soutien à la candidature d’IBK à la présidentielle : Moussa Timbiné galvanise en Côte d’Ivoire

4
Abidjan, la capitale économique ivoirienne, a vibré au son de l’hymne national du Mali ce dimanche 27 mai 2018. Pour la simple raison que le président du Mouvement An Ka Ben, en la personne de l’honorable Moussa Timbiné, était sur place pour galvaniser sa troupe. Ceci afin d’assurer une large victoire à son mentor, le président sortant Ibrahim Boubacar Kéita à la présidentielle du 29 juillet prochain. Cette cérémonie qui avait pour parrain le ministre des Affaires étrangères, Tièman Hubert Coulibaly, représenté par l’Ambassadeur du Mali en Côte d’Ivoire, fut une parfaite communion entre la délégation venue du Mali et la communauté du Mali en Côte d’Ivoire. Ce fut l’occasion pour le 1er vice-président de l’Assemblée nationale, président dudit mouvement, de remercier les autorités ivoiriennes pour l’hospitalité légendaire accordée à nos compatriotes dans ce pays. Moussa Timbiné soutiendra «la paix au Mali qui vous préoccupe tant et pour laquelle chacun de vous ne cesse de prier. Oui, la Paix que tous, vous appelez de tous vos vœux. Le Mali que nous aimons tous, a traversé malheureusement et de la façon la plus triste d’ailleurs une situation déplorable que nous ne souhaitons plus. La crise qui est née en 2012 dans notre pays a entraîné des conséquences fâcheuses. Et beaucoup avaient même perdu l’espoir quant à l’avenir de notre pays. Mais nous, les filles et fils du Mali, sommes engagés à lutter pour que notre pays retrouve la Paix et la Cohésion sociale.» Et de marteler que c’est pour mieux justifier leur engagement en faveur de la Paix qu’ils ont volontiers décidé de créer le Mouvement AN KA BEN. A travers ce Mouvement, Moussa Timbiné compte mieux accompagner les plus hautes autorités du Mali dans leur quête d’une paix durable. Et de renchérir qu’en 2013, c’est dans une situation extrêmement confuse que les Maliens, dans leur grande majorité, sont allés aux urnes pour y élire à 77,6%, Ibrahim Boubacar Keïta dit IBK. De cette date à maintenant, le Mali donne les vrais signes de l’espoir, en renouant avec la quiétude et le sens de la paix et de la réconciliation. C’est pourquoi, il invite tous ses frères et sœurs maliens sans distinction aucune à s’unir pour la réconciliation, la paix et la cohésion sociale. Car, dira-t-il, c’est ensemble qu’ils peuvent relever ce défi de l’unité de leur nation. Moussa Timbiné de conclure que la Paix est donc une affaire de tous les filles et fils du Mali, vivant au pays et ceux de la Diaspora. «Et votre Mouvement AN KA BEN se veut le principal levier pour la recherche de la paix. C’est pourquoi nous exhortons, ici et maintenant, chacun à être l’ambassadeur pour la réconciliation, la paix et la cohésion sociale. Nous voulons voir tous les enfants du Mali ensemble. Nous voulons voir toutes les filles et femmes du Mali ensemble. Nous voulons voir tous les jeunes, adultes et vieux du Mali, vivre en harmonie, dans l’entente et dans l’union. Nous avons en commun le Mali. Notre message est celui des Maliens à adresser aux Maliens que nous sommes tous. C’est à nous de consolider le tissu social. C’est à nous de bâtir un Mali uni et prospère», conclura-t-il. Correspondance particulière Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here