L’Union africaine appelle au calme et à la retenue au Mali

10
Le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a exhorté les acteurs politiques au Mali à ne pas commettre d'actes pouvant faire empirer la situation et entraîner une plus grande polarisation politique dans le pays. Un mois en amont de l'élection présidentielle de juillet, de violents affrontements ont éclaté samedi dans la capitale Bamako, provoqués par une manifestation des partis de l'opposition. Dans un communiqué publié ce lundi, le président de la commission constituée de 55 membres a déploré les incidents. Plus d'une dizaine de personnes auraient été blessées au cours de la manifestation organisée à Bamako par les opposants. M. Mahamat a souligné que tous les leaders politiques maliens devaient travailler à la tenue de la présidentielle du mois prochain dans la paix et la transparence. Le secrétaire général des Nations Unies Antonio Guterres a également appelé samedi au calme et à la retenue de toutes les parties dans le pays. Il a exhorté les acteurs politiques et la société civile à favoriser le dialogue afin de maintenir un environnement propice à la tenue d'élections crédibles et transparentes. Xinhua Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here