Ramadan : L’ARABIE SAOUDITE offre des dattes et Exemplaires du Coran

1
L’ambassadeur du royaume d’Arabie Saoudite, Ali Alarabi Alharti, a remis, vendredi dernier, un important lot de dattes et des exemplaires du Saint Coran à l’épouse du président de la République et présidente de l’Ong AGIR, Mme Keïta Aminata Maïga. La cérémonie solennelle de remise s’est déroulée à la Base aérienne, en présence de nombre d’invités de marque. Ce don qui a été fait à notre pays par le Centre du serviteur des deux saintes mosquées, le roi Salman Bin Abdoul Aziz Al Saoud, intègre les actions humanitaires. Mais au-delà de la symbolique de l’initiative, il marque aussi l’amorce d’un partenariat qui doit aboutir à de grands projets. Le diplomate saoudien précisera que ce don vient en exécution des directives du serviteur des deux saintes mosquées et du prince héritier, vice-président du Conseil des ministres et ministre de la Défense, Mohamed Ben Salman Bin Abdoul Aziz Al Saoud. Il s’agit d’apporter un soutien à notre pays, notamment en vertu des relations historiques entre nos deux peuples. L’initiative se veut aussi une action de raffermissement de nos liens de coopération dans des domaines variés. Il faut rappeler que nos deux pays ont en partage l’islam et que le roi Salma Bin Abdoul Aziz Al Saoud et le président Ibrahim Boubacar Keïta se vouent une amitié réciproque. Il convient aussi de souligner que ce don réaffirme la volonté de l’Arabie Saoudite d’accompagner des pays frères et amis, notamment le nôtre. Parlant du Centre du roi, l’ambassadeur a expliqué que c’est un centre international spécialisé dans la fourniture d’aides humanitaires et de secours aux sinistrés à travers le monde. Il a témoigné de sa reconnaissance à la Première dame pour ses multiples actions humanitaires et de secours dans notre pays mais aussi sa parfaite connaissance des besoins de la société, en termes d’aide et secours. Le diplomate saoudien a également remercié les autres organisations qui œuvrent dans le même sens. Par ailleurs, il a assuré que la coopération entre nos deux pays va se poursuivre dans tous les domaines pour renforcer les liens de fraternité entre nos peuples. Pour sa part, l’épouse du chef de l’Etat a remercié l’Arabie Saoudite pour l’initiative. Mme Keïta Aminata Maïga a indiqué que ce don revêtait une importance capitale parce que les dattes sont reconnues pour leur bienfait et leur utilité dans la religion, notamment pendant la rupture du jeûne. Tous les érudits s’accordent à dire que le prophète Mahomet (paix et salut sur Lui) rompait le jeûne avec les dattes, d’où l’importance de ce fruit dans la religion, notamment pendant le carême. Il est aussi reconnu scientifiquement que prendre 2 à 5 dattes permet d’établir l’équilibre du corps. A ce propos, la Première dame a assuré que ces dattes seront distribuées aux plus nécessiteux. Fatoumata Napho PLUS DE 2.000 REPAS CHAUDS SERONT DISTRIBUÉS PAR LA PREMIÈRE DAME C’est une tradition bien établie depuis quelques années. A chaque Ramadan, l’épouse du chef de l’Etat et présidente de l’Ong AGIR distribue des repas chauds aux personnes les plus démunies. Cette année, elle entend offrir plus de 2.000 repas chauds pour la rupture du jeûne. L’initiative a commencé depuis le 21 mai dernier et se poursuivra jusqu’à la fin du mois de carême. C’est dans cette vision globale que le staff technique de la Première dame a distribué, vendredi dernier, au centre hospitalo-universitaire (CHU) Gabriel Touré, 100 repas chauds aux malades et accompagnants, au niveau du département de pédiatrie et de la maternité de l’établissement hospitalier situé en plein cœur de Bamako. Mme Touré Néné, chargée de communication au cabinet de la Première dame a déclaré que l’initiative est la 5è du genre. Elle a aussi rappelé que par ce geste, l’épouse du chef de l’Etat porte assistance aux plus démunis. «Chaque jour, nous distribuons des plats chauds dans un endroit bien déterminé. Nous avons déjà été dans certaines mosquée et maternités. Nous avons servi des repas chauds aux policiers qui assurent la circulation et les voyageurs qui n’ont pas la possibilité de s’offrir des repas pour la rupture. Ici à l’hôpital Gabriel Touré, nous avons offert des plats aux malades et accompagnants», a encore expliqué Mme Touré Néné, précisant que la prochaine distribution concernera les hôpitaux. Le surveillant et coordinateur du département de pédiatrie, Bréhima Samassékou, a apprécié le geste de la Première dame. Pour lui, Mme Keïta Aminata Maïga apporte aussi des soins aux malades. Parce que lorsqu’un malade est affamé, il peut être atteint par la malnutrition. Il a expliqué que certains malades ont souvent des difficultés à acheter les ordonnances et peinent parfois à trouver à manger. D’où toute l’importance de ce geste qui représente donc un soin pour ces malades. F. N. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here