Élection présidentielle juillet 2018 : Moussa Mara envisage la construction d’un nouveau type de Malien

8
Après la présentation de la première partie de son projet de société à travers un document intitulé Programme d’actions concrètes pour la transformation économique et sociale (PACTES I) à Djenné, centre du pays, le Président du parti Yélèma ‘’Changement’’ vient de présenter la deuxième partie de ce PACTES à Kati. C’était lors d’une conférence de presse, tenu le lundi 21 mai 2018, dans la salle de conférence du Conseil de cercle de Kati, en présence des militants et sympathisants du parti. Moussa Mara, ancien premier ministre, Président du Parti Yélèma, candidat à l’élection présidentielle du 29 juillet prochaine a présenté son projet de société pour le changement et l’émergence du Mali, qu’il entend mettre en œuvre une fois élu Président de la République. Ce projet de société est intitulé Programme d’actions concrètes pour la transformation économique et sociale (PACTES 2) scindé en quatre parties. La première partie présentée à Djenné a été consacré aux questions de sécurité, de justice, de refondation de l’Etat à travers notamment la lutte contre la corruption et l’amélioration de la gouvernance. Le second PACTES présenté le lundi passé à Kati est relatif au développement humain et a pour ambition de baliser les chantiers de la construction d’un nouveau type de Malien. La santé des maliens y est abordée. L’éducation, la formation professionnelle et les propositions pour accroitre les chances des jeunes vers un emploi décent sont au menu de ce PACTES 2. Selon Moussa Mara dans cette partie les voies leur permettent de donner aux jeunes et aux femmes toute la place qui leur revient au sein de la collectivité. « Nous entendons créer les conditions pour que les Maliens soient au cœur de la construction d’un nouvel avenir pour notre pays. Nous leur offrirons les outils pour que chacun puisse jouer son rôle dans la conduite de ce chantier », dit-il. Ainsi, au volet de santé de ce PACTES 2, le Président Mara dit que les objectifs visés sont d’améliorer l’accès des Maliens notamment des zones rurales à la santé (Article 17 de la Constitution et troisième des dix-sept Objectifs de développement durable ODD) ; de renforcer le plateau technique des structures sanitaires et de couvrir une partie des dépenses de santé par un système d’assurance maladie universelle. Pour se faire, il propose l’amélioration de la Gouvernance du secteur, mieux associer la société civile, promouvoir la culture de la performance, généraliser les TIC, évaluer les structures sanitaires en incluant les avis des usagers et publier les résultats. Sur le plan de l’éducation et la formation professionnelle, le candidat Moussa Mara souligne qu’il aura comme objectifs d’améliorer la Gouvernance du système éducatif ; créer les conditions d’un partenariat apaisé autour de l’école ; renforcer le système de formation professionnelle pour le mettre à la portée de tous les Maliens et de mettre en place un programme sectoriel intégré du système éducatif qui privilégiera la qualité et placera les enseignants au cœur des priorités. Concernant l’emploi et l’insertion des jeunes, les objectifs que le candidat Moussa Mara veut atteindre, sont : améliorer la Gouvernance du secteur de l’emploi ; construire un partenariat avec les collectivités et les organisations de jeunes autour des emplois ; aider et accroitre les moyens et les performances du système de soutien à l’emploi pour créer 50 000 emplois chaque année et sur l’ensemble du pays. S’agissant de la jeunesse, le Président Moussa Mara se donnera la tache de renforcer les organisations de jeunes au service de la jeunesse ; faire des jeunes les animateurs de la vie locale en partenariat avec les collectivités et informer et sensibiliser les jeunes pour renforcer leur patriotisme. Quant aux femmes, il veut améliorer le leadership féminin et l’implication des femmes dans le leadership du pays ; améliorer l’éducation et la formation des femmes et accroitre l’autonomisation des femmes. En outre, parlant de la culture et de la citoyenneté, Mara engagera avec son équipe de renforcer la culture et son apport économique ; soutenir et protéger les acteurs culturels et leurs productions et améliorer la connaissance du Mali par les Maliens. Enfin pour le sport, les objectifs visés par le Président Mara sont de renforcer la pratique sportive de masse dans le pays ; professionnaliser le sport d’élite et renforcer sa gouvernance et protéger et promouvoir les sportifs d’élite. Face à ces actions, Moussa Mara garantit que l’action des membres du Gouvernement, dans l’esprit du PATCES, sera traduit par des contrats de performance contenant des engagements précis et des résultats concrets à atteindre dans un temps défini. M.L. KONE Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here