Insertion des migrants: Le Dr Abdramane Sylla donne le coup d’envoi des projets BSI 2018

5
Le ministre des maliens de l’extérieur et de l’intégration africaine a lancé le 5 juin 2018 les activités des projets d’insertion et de réinsertion financés sur le budget spécial d’investissement (BSI 2018). Une cérémonie riche en témoignages des bénéficiaires desdits projets en présence des partenaires du Mali. Maliweb.net- Le ministre des maliens de l’extérieur et de l’intégration africaine, le Dr Abdramane Sylla a procédé au lancement des projets d’insertion et de réinsertion des migrants et candidats potentiels à la migration irrégulière. Dans ses propos liminaires, le ministre Sylla dira qu’après diagnostic des causes profondes de la migration irrégulière, l’heure n’est plus aux commentaires ou à la résignation face au fléau mais plutôt à l’action. Des actions illustrées par ces projets visant à réduire les impacts négatifs de la migration à travers des créations d’emplois. Et comme l’a rappelé le ministre des maliens de l’extérieur et de l’intégration africaine, la problématique de la migration relève d’une responsabilité commune. Déjà le département en charge des migrants pilote de nombreuses initiatives en réponse aux défis de la migration à ne citer que les projets d’insertion des jeunes. Et les projets BSI rentrent dans le cadre des actions de lutte contre la migration irrégulière à travers l’accompagnement des migrants de retour et des candidats potentiels à la migration régulière. Il s’agit d’un financement de l’Etat à 100% à travers le budget spécial d’investissement de l’Etat de 2018. Aussi leurs exécutions vont permettre l’insertion ou la réintégration de 2207 personnes à travers 72 projets. Pour le ministre par le biais de ces projets, l’Etat ambitionne de donner de l’espoir à la jeunesse et de réduire les conséquences dramatiques de la migration irrégulière. Une volonté gouvernementale qui se concrétise à en croire les témoignages de reconnaissance de la représentante de l’association des rapatriés de la Lybie, Maïmouna Doumbia et celui de la Centre-Afrique, Mady Traoré, des bénéficiaires desdits projets. Qui se sont confondus en remerciement tout en relatant le triste calvaire qu’ont été leurs vécues en situation irrégulière. Khadydiatou SANOGO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here