Candidature d’IBK : Un membre du PACP prend fait et cause pour le président sortant

33
Figure de proue du PACP de Yeah Samaké, ce jeune entrepreneur s’est exprimé sur la sortie du chef de l’Etat. Pour Barou M’Baye, le candidat à un second mandat a manqué de soutien total de la nation pour une gestion efficiente du Mali post-crise. Aux yeux du secrétaire adjoint aux relations extérieures du parti leader du centre politique, la candidature d’IBK est "naturelle". Il estime même qu’au vu de sa gestion par rapport à des adversaires de l’opposition, le Mandé Bourama est plus habilité à aller vers le suffrage des Maliens. Rappelant qu’il faut être jugé sur ses actes, selon la devise du PACP, Barou accorde des circonstances atténuantes à l’actuel locataire de Koulouba. "Il a fait de son mieux malgré les bonnes intentions qu’il avait. Ce n’est pas facile de débuter un mandat avec des conflits socio-sécuritaires en plus d’un manque flagrant de solidarité nationale", lance-t-il. A titre d’exemple, le Rwanda est le cas le plus concret aux yeux de l’ancien candidat aux communales de novembre 2016. La synergie du peuple de la capitale le plus propre d’Afrique après la crise de 1994 devrait inspirer le peuple malien pour épauler IBK dans sa mission. Il met en avant l’implication des opposants qui ont être manqué de fair-play afin de consolider l’unité nationale. Une posture qui selon lui reflète celle du PACP qui a toujours été dans les propositions afin d’aller au dialogue constructif pour le numéro 2 de la section en France de sa formation politique. Idrissa Keïta Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here