Préparatifs de la présidentielle 2018 : La fédération RPM de Koulikoro scelle sa version locale de ‘’Ensemble pour le Mali’’.

15
En cette période de forte agitation politique caractérisée par des alliances au niveau des états-majors des partis politiques en course pour la présidentielle de juillet prochain, le parti Rassemblement Pour le Mali (RPM) ne cesse d’affuter les armes en vue de parvenir au ‘’takokele’’ de son président candidat. Ainsi après Bamako où le parti du président sortant a réussi à mettre sur pied le 26 mai dernier la plateforme politique dénommée ‘’Ensemble pour le Mali’’, une alliance à l’échelle nationale composée de plus de 70 partis politiques et associations tous unis pour le seul dessein de faire réélire le président IBK au soir du 29 juillet ; c’est la fédération RPM de Koulikoro qui a été au devant de la scène politique à l’échelle régionale. En effet, à la faveur d’une réunion de travail tenue le week-end dernier à Baguinéda, cette fédération très active a scellé avec une dizaine de partis amis sa version régionale de ‘’Ensemble pour le Mali’’. Ce sont les locaux de l’Office du Périmètre Irrigué de Baguinéda (OPIB) qui ont abrité cette rencontre tenue le samedi 09 juin 2018. Conduits de main de maitre par l’honorable Mamadou Diarrassouba le président de la fédération RPM de Koulikoro, les travaux de la journée ont été essentiellement consacrés à la lecture des engagements pris par les partis signataires de l’alliance et l’étude des voies et moyens devant leur permettre d’atteindre leur objectif, celui de la réélection du président Ibrahim Boubacar Keita à l’issue du premier tour. Aux secrétaires généraux des partis amis et aux représentants de toutes les sections RPM de la région de Koulikoro réunis autour de table, le président Mamadou Diarrassouba a récapitulé le document à eux lu en quatre points. Il s’agit selon lui, du respect des engagements, de l’harmonie au sein de l’alliance, de l’entente entre les partis signataires et du partage des informations entre eux. « Ensemble pour le Mali peut gagner à Koulikoro s’il y a respect de toutes ces conditions. C’est à cela que je vous invite pour qu’à l’heure des résultats, la région de Koulikoro sorte grandie » a déclaré l’honorable Diarrassouba. « Respectons nos engagements, soyons disciplinés » a t-il ajouté avant de lancer un appel à toute la classe politique en général à mettre le Mali devant. Le second temps fort de la rencontre a été la conception d’un chronogramme pour les activités à mener en vue de parvenir au but final de l’alliance. A la suite donc des confrontations des idées, les huit partis amis présents dans la salle parmi lesquels on notait l’Adema-Pasj, le PSR, l’ASMA etc ont convenu avec le RPM une feuille de route à l’image d’une course contre la montre car, pris par le temps dans leurs préparatifs. Cette feuille de route passera prioritairement par la mise en place des coordinations locales de ‘’Ensemble pour le Mali’’, ensuite la désignation des accesseurs de bureau de vote, la désignation des délégués titulaires et suppléants, la désignation d’un mandataire général, la désignation des superviseurs de centres de vote. « Aujourd’hui, il ne faut pas qu’un seul parti prenne le devant et laisse les autres partis de côté, raison pour laquelle chacun s’est engagé au niveau de chaque cercle pour se donner la main et choisir d’une manière collégiale, d’une manière consensuelle les différents agents électoraux de son ressort. » dira M. Diarrassouba. André SEGBEDJI/abamako.com Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here