Formation professionnelle: l’avant projet de programme du PRODEC 2 validé

19
Le ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle, Maouloud Ben KATTRA, a présidé, lundi dernier, la cérémonie officielle d’ouverture du deuxième atelier de validation technique du programme décennal de développement de l’éducation et de la formation professionnelle (PRODEC) deuxième génération, à l’Hôtel Radisson Blu. Cette rencontre, qui a regroupé pendant deux jours les représentants, des services centraux, des élus, de la société civile et des Partenaires techniques et financiers ; les représentants des syndicats de l’éducation et de la formation professionnelle, etc. avait pour principal objectif d’examiner et de valider techniquement les projets de programmes, sous-programmes et cadre logique du PRODEC2. Outre le chef du département en charge de la Formation professionnelle, cette cérémonie officielle d’ouverture a enregistré la présence effective de deux autres membres du gouvernement, le ministre de l’Éducation nationale, le Pr Abinou TEME ; et son homologue de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Assétou Founè SAMAKE MIGAN. Y étaient également présents, les membres des cabinets des ministères en charge de l’éducation et de la formation professionnelle, les honorables députés membres de la Commission éducation de l’Assemblée nationale ; le représentant du Haut Conseil des Collectivités territoriales, les membres de l’Équipe technique d’élaboration du PRODEC 2, etc. L’atelier, qui a ouvert ses portes lundi dernier fait suite à un précédent, qui a eu lieu les 9 et 10 juin 2018, au même endroit sur la validation technique de l’avant-projet du même document dans le domaine pur de l’éducation avec les représentants des services déconcentrés et décentralisés. À l’entame de son intervention, le ministre Maouloud Ben KATTRA a fait observer une minute de silence en la mémoire du Professeur Ogobara DOUMBO, arraché à l’affection de la nation tout entière, le samedi dernier. Il a tenu, en particulier, à remercier très sincèrement l’ensemble des Partenaires techniques et financiers pour leur volonté constante d’accompagner le Gouvernement dans le développement du Mali en général et en particulier celui du secteur de l’éducation et de la formation professionnelle. Cette rencontre, a-t-il fait savoir, s’inscrit dans le cadre d’une démarche participative, dont l’objectif est d’assurer l’implication effective de tous les acteurs et partenaires du secteur à l’élaboration du nouveau programme. En effet, a-t-il rappelé, elle se tient après les ateliers de concertations techniques régionales et nationales sur les résultats des études et évaluations ; les ateliers de validation technique des priorités et stratégies du PRODEC et l’atelier de validation politique du modèle de simulation. « Ces ateliers ont permis de passer en revue les principales conclusions issues de l’évaluation du PRODEC 1 et des études réalisées, de définir les priorités et stratégies du secteur et de faire des choix d’options politiques pour le nouveau plan sectoriel », a-t-il dit. Après avoir capitalisé ces conclusions, l’équipe technique du PRODEC 2, a-t-il expliqué, a élaboré les projets de programmes et sous-programmes ainsi que le cadre logique du nouveau plan sectoriel de l’éducation et de la formation professionnelle qui a été validé au cours de ce dernier atelier par l’ensemble des acteurs impliqués. Pendant deux jours, les représentants des services centraux, ceux des élus, de la société civile et des Partenaires techniques et financiers ont examiné les projets de programmes, sous-programmes et cadres logiques du nouveau plan sectoriel de l’éducation et de la formation professionnelle ; fait des propositions d’amélioration et d’enrichissement constant d’accompagner le Gouvernement dans le développement du Mali en général et en particulier celui du secteur de l’éducation et de la formation professionnelle. Par Abdoulaye OUATTARA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here