Présidentielle au Mali: la Convention des bâtisseurs veut construire un Mali nouveau

2
Les candidats, les partis dégagent leurs stratégies. Refusant d'être classés du côté de la majorité ou de l'opposition, près d'une dizaine de candidats à la présidentielle du 29 juillet, ont créé la Convention des Bâtisseurs. Vendredi, le porte-parole de ce nouveau groupe a rencontré la presse pour expliquer leur stratégie de conquête du pouvoir. Ni de l’opposition ni de la majorité, la Convention des Bâtisseurs est ce que l’on peut appeler la 3ème voie. Son porte-parole, Clément Dembelé, lui-même candidat à la présidentielle malienne de juillet : « Nous ne pouvons pas aujourd’hui nous revendiquer du régime, encore moins de l’opposition. Aujourd’hui, nous voulons le peuple malien avec des hommes capables d’apporter les vraies réponses aux vrais problèmes... ». Pour le moment, la Convention des Bâtisseurs a dans ses rangs huit candidats à la présidentielle. Parmi eux, l’ancien Premier ministre malien Modibo Sidibé ou encore maître Mouta Gata, un vétéran du jeu politique local. Ce nouveau bloc a sa stratégie de conquête du pouvoir. Clément Dembelé poursuit : « Un : Faire la mutualisation des ressources. Deux : s’efforcer d’aller vers une candidature unique, à défaut une candidature très restreinte. Et la troisième chose : faire un véritable projet de société commun à proposer au peuple malien. Parce que cela a été demandé par le peuple que les candidats se regroupent, que les candidats se rassemblent aujourd’hui pour montrer aux Maliens que nous sommes capables d’être unis ». Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here