Salutations coutumières des familles fondatrices de Bamako par le Président IBK

38
Le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta, a sacrifié à la tradition dans l’après-midi du samedi 16 juin 2018, en procédant aux salutations coutumières chez les trois familles fondatrices de Bamako (Niaré, Touré et Dravé) mais également chez les sept familles de marabouts de ces familles fondatrices (Kalléla, Kanadjiguila, Haïdarala, Niagala, Koromakala, Traoré et Sow). À chaque fête de l’Aïd El Fitr, le Chef de l’Etat visite ces premières familles coutumières et religieuses de Bamako. Cette tradition est un événement majeur chez les enfants qui sortent en nombre pour réserver un accueil hospitalier à leur Président de la République. Partout où IBK est passé, il a été question de paix, de stabilité , de la pluviométrie que l‘on espère favorable et une élection présidentielle apaisée le 29 juillet 2018. Le Chef de l’Etat a reçu de ses hôtes des bénédictions et des prières pour lui, sa famille mais également pour toutes les populations du Mali. Le Président IBK a assuré tous ses interlocuteurs de la tenue de l’élection présidentielle le 29 juillet 2018 et de sa transparence. Tous ont remercié le Chef de l’Etat, homme de paix selon eux, pour son engagement et sa détermination dans l’humilité et le sens de l’écoute, caractérisés par son respect et sa considération envers les personnes âgées et les chefs coutumiers traditionnels légitimes et les chefs religieux. A sa sortie de la mosquée Koromakan où s’étaient retrouvées les familles Kallé, Koromakan et Haïdara, le Président IBK très satisfait d’avoir effectué ses salutations traditionnelles à ces familles, a souhaité que « les enfants du Mali s’envisagent en frères, en plus que frères, et non pas en ennemis. Que la joute électorale soit un moment de communion nationale, que ce soit un moment de célébration nationale de la fête démocratique, et non de haine, et non de violence, l’avènement des cœurs et le respect du peuple malien qui a le droit, tranquillement, pacifiquement, souverainement, de faire son choix. Quel que soit ce choix, pour notre part, nous disons qu’il en soit selon la volonté de Dieu, le Tout puissant, le Miséricordieux car Lui Seul sait la vérité, Lui Seul sait le choix du bonheur du Mali, et que nous Le suivions tous dans un bel ensemble. » Les salutations, qui ont commencé à 16 heures, ont pris fin à 20 heures avec la présence aux côtés du Chef de l’Etat du Premier Ministre, Chef du gouvernement, de Présidents des Institutions de la République et de proches collaborateurs du Chef de l’Etat. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here