Cérémonie de présentation de vœux de l’Aïd El-Fitr au Palais Présidentiel

17

Le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta, a reçu le 14 juin 2018 en milieu de matinée dans la salle des Banquets du Palais Présidentiel de Koulouba les vœux du coordinateur des chefs de quartiers de Bamako, des chefs religieux, du Président de l’Assemblée nationale du Mali, du Premier ministre, Chef du gouvernement et des partenaires et amis du Mali. La cérémonie solennelle avait pour cadre l’Aïd El-Fitr 2018 consacrant la fin du mois de carême musulman au Mali.

S’adressant à ses hôtes de marque du jour, en réponse à leurs vœux de paix et au moment où le Mali accompagné par la communauté internationale avance vers une élection présidentielle apaisée, juste et crédible le 29 juillet 2018, le Président de la République a évoqué pour la première fois les violences survenues à Kéniéba qui ont causé la perte totale de 88 640 cartes d’électeurs biométriques qui venaient d’être livrées dans les locaux de la préfecture, elle-même partie en fumée par ces actes de vandalisme de manifestants venus d’ailleurs pour s’attaquer aux biens de souveraineté de l’Etat. Déplorant cette violence que rien ne peut justifier, le Chef de l’Etat a été ferme : « nous appelons à la haute responsabilité de chacune et chacun d’entre nous ; que ceux qui peuvent inciter ce genre de comportement sachent, et le Chef du gouvernement nous l’a dit calmement mais avec fermeté, que certains comportements qui portent atteinte à l’ensemble national ne sauraient plus être tolérés. 88 460 cartes d’électeurs biométriques brûlées ! Heureusement, nous avons un partenaire solide et ces cartes seront vite remplacées malgré tout ce que cela coûte à l’Etat. Que chacun comprenne que ce genre de comportement ne saurait être toléré. » Le Président IBK a ensuite expliqué devant les amis et partenaires du Mali que chacun a le devoir sacré de préserver le Mali. « Chacun de vos pays a pris sa part dans le combat que vous venez d’expliquer, certains y ont laissé des leurs, mais tous dans le souci à travers le Mali de préserver la paix mondiale, qui se trouve quelque part ici dans ce pays, au centre du Sahel. Nous sommes au sortir du mois béni de Ramadan, mois d’abstinence, de pénitence, d’adoration du Tout Puissant, de retour en soi, de révélation véritable de l’incrément qui nous fait comprendre combien nous devons à cet environnement qui nous a fait ce que nous sommes. Nous savons combien des situations préélectorales, électorales et post-électorales peuvent être fragiles. C ‘est la raison pour laquelle nous avons eu à cœur, avec l’appui de nos partenaires, des pays amis, de tout mettre en œuvre, tout absolument tout, pour que le parcours soit le plus transparent, le plus inclusif possible. Depuis la révision exceptionnelle de la liste électorale à la loi électorale, de l’audit du fichier électoral à la réception des cartes électorales biométriques sous le regard de tous ceux qui avaient été conviés – tous ceux qui ont voulu en être en furent – rien n’a été oublié. Monsieur le Premier Ministre, on vous a vu hier encore avec un groupe de candidats à l’élection présidentielle. Pour nous, l’élection singulièrement présidentielle doit être envisagée comme une fête de la démocratie. Qu’à Dieu ne plaise que nous soyons dans l’engeance de ces pays où l’on fait glisser à souhait le curseur au point de ne plus savoir l’arrêter… Le 29 juillet 2018 sera l’exact accomplissement du mandat à nous confié par le peuple du Mali. Et ce sera notre honneur, notre dignité à tous, notre intérêt supérieur, que ce jour-là se tienne effectivement l’élection du nouveau Chef de l’Etat du Mali dans les conditions apaisées – il n’y a aucune raison qu’il en soit autrement. » L’occasion était belle pour certains hôtes de marque du jour de présenter au Chef de l’Etat certaines doléances portant sur la sécurisation du centre du Mali, l’émigration de la jeunesse malienne, le rétablissement de l’autorité de l’Etat sur toute l’étendue du territoire national. Le Président IBK a souhaité une bonne et heureuse fête de l’Aïd El-Fitr à tous ses hôtes du jour et aux populations maliennes où qu’elles soient, en priant pour un bel hivernage et des élections apaisées le 29 juillet 2018. Par Présidence de la République du Mali

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here