Manifestation aux États-Unis contre la loi anti-immigration

2
Samedi 16 juin 2018, les rues américaines étaient envahies par une foule nombreuse sortie pour dénoncer la décision visant à séparer les parents rentrés illégalement aux États-Unis de leurs enfants. C’est une décision largement décriée. Le ministre d’État américain de la justice, Jeff Sessions, a mis le feu à la poudre avec l’adoption d’une loi visant l’actualisation de la promesse présidentielle de lutte contre l’immigration. La solution trouvée vise à séparer tous les parents entrés illégalement aux États-Unis de leurs enfants. Les parents sont mis en prison alors que les enfants sont conduits dans des centres aménagés à ce sujet. Ils sont plus de 2000 enfants séparés de leurs parents suite à cette décision jugée immorale et injuste. Depuis le mois d’avril, les autorités américaines adoptent cette politique de « tolérance zéro » envers les migrants. « Avoir des enfants n’autorise personne d’entrer illégalement aux Etats-Unis », dixit Jeff Sessions. Il convient de noter que cette décision frappe largement les Mexicains. Nous savons qu’avant cette décision, le président américain, Donald Trump, avait pris la décision de construire un mur de séparation entre les États-Unis et le Mexique. Les Mexicains devraient contribuer à la construction de ce mur. Notons que paradoxalement, suite à cette marche le samedi, le locataire de la Maison-Blanche a été interrogé sur sa vision de cette nouvelle décision qualifiée immorale. À la surprise de tous, le milliardaire américain dit ne pas la partager. Cette décision n’a rien à voir avec une lutte contre l’immigration. Pourquoi séparer des enfants de leurs parents ? Une volonté esclavagiste se cache sûrement derrière cette décision que Jeff Sessions ne dévoile pas encore. Il est difficile de comprendre que quelqu’un que nous n’aimons pas que nous puissions aimer ses enfants. Fousseni TOGOLA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here