Réélection du président IBK: la coalition des femmes promet le Takokelen

10
Le Palais de sports de Bamako a abrité, le dimanche dernier, le lancement de la Coalition des femmes pour la réélection du président IBK ‘’An ko IBK’’ (CFR-IBK). Cette plateforme composée des femmes des partis de la majorité et association qui soutiennent le président IBK pour un second et dernier mandat, à tête de la magistrature suprême du pays, à l’issue de la présidentielle du 29 juillet. La rencontre était présidée par M. Hamadoun KONATE, ministre de la Solidarité et de l’action humanitaire, représentant le Premier ministre, parrain de l’évènement. On y notait aussi la présence des barons du RPM, notamment le président de l’Assemblée nationale, M. Issiaka SIDIBE, l’honorable Mamadou DIARRASSOUBA, l’honorable Moussa TEMBINE et le président du parti RPM, le Dr Bocari TRETA. C’est une salle archicomble du Palais des sports de Bamako, qui a abrité, l’événement. Les femmes venues de toutes les communes du district de Bamako et environs ont réitéré leur confiance et leur soutien indéfectible au président IBK. L’objectif principal de cette cérémonie de lancement, selon la présidente de la coalition, était de prouver à l’opinion nationale et internationale que le président IBK a toujours la confiance de ses compatriotes. Ainsi, c’est dans un chœur symphonique que des centaines de femmes ont rassuré le président IBK de sa réélection, à sa propre succession, pour la présidentielle du 29 juillet prochain. « IBK pour la continuité de ses projets ; IBK, les femmes te disent merci. IBK, pour un Mali uni et prospère ; IBK pour la continuité ; IBK pour la souveraineté du Mali… », voilà entre autres slogans qu’on pouvait lire sur les banderoles et pancartes dans la salle. Pour le Takokelen En campant le décor, la coordinatrice de ladite coalition, Mme BAGAYOKO Korotoumou TRAORE, a rassuré les responsables de l’alliance ‘’Ensemble pour le Mali’’ que les femmes de cette grande coalition viennent de toutes catégories, notamment des parlementaires, des ministres, des femmes leaders des organisations de la société civile et du secteur privé. « Elle a pour ambition de fédérer les synergies et les ressources pour des élections transparentes et crédibles dans un climat de paix et de stabilité », a-t-elle dit. Selon elle, la CFR-IBK 2018 reste fondée que la consolidation de la paix, de la sécurité et de la concorde sociale, dans notre pays, passe par l’organisation inclusive, transparente et crédible des élections générales de 2018, dont les résultats appelleront à très peu de contestations. Pour le bilan du président IBK, Mme BAGAYOKO reste convaincue qu’il est positif. « Aussi, la CFR-IBK 2018 est fortement convaincue que le bilan du premier mandat du président IBK est largement positif. Dès lors, il mérite d’être conforté et porté à l’effet de la poursuite des réformes publiques et surtout des actions engagées pour l’accès des couches les plus vulnérables aux services sociaux de base, à travers le Programme Présidentiel d’Urgences Sociales. Vous conviendrez avec moi que tout jugement de valeur, digne de foi, pour une action publique menée au nom d’un peuple, d’une nation, se fonde sur un référentiel de départ, j’allais dire de l’engagement que cet homme public aurait pris et partagé avec son peuple, sa nation », a-t-elle dit. Elle a, à cet effet, rappelé ainsi quelques exploits du président IBK avec fierté. « Depuis le 04 septembre 2013, des progrès significatifs ont été accomplis, à travers de nombreux chantiers ouverts. Au plan institutionnel et économique : l’élection de son Excellence Ibrahim Boubacar Keita à la tête de l’Etat en 2013 a induit un regain de confiance. Le retour à l’ordre constitutionnel, suivi de la reprise des activités économiques, a favorisé une régression du taux de pauvreté, de 47,1 % en 2013 à 46,9 % en 2014. Le taux de croissance du PIB qui était de 5 % en 2013 est passé à 5,8 % en 2014. Durant cette période, les efforts budgétaires ont été évalués à près de 6000 milliards de FCFA. En 2017, les dotations budgétaires ont été évaluées à près de 1 682 829 milliard de FCFA pour les secteurs clés de l’économie malienne, à savoir : le Développement Social et Culturel ; les secteurs infrastructures et la production ; la Paix et la Sécurités ; le Développement Institutionnel et économique », a-t-elle cité. Mme BAGAYOKO a remercié le président IBK pour son engagement personnel en faveur de la promotion des femmes du Mali. Elle a, dans ce cadre, rappelé la Loi N° 2015-052 du 18 décembre 2015 instituant des mesures pour promouvoir le genre dans l’accès aux fonctions nominatives et électives. « La Loi n 2015-052 du 18 décembre 2015 portant promotion du genre dans les instances nominatives et électives fait l’objet d’une grande adhésion des femmes et des hommes. Elle est un acquis majeur du 1er mandant d’IBK et elle a procuré au Mali un grand respect de la part des partenaires, à travers le monde. En matière de leadership politique, pour la première fois, il y a eu plus de 28 800 candidates aux élections locales de novembre 2016, avec l’appui du Chef de l’État, à travers un appui financier symbolique de 300 millions de francs CFA, à l’effet de soutenir toutes les candidates, sans exclusion aucune. Mieux, le taux de femmes élues aux instances locales de décision est de 23,22 % contre 9 % en 2009 », a-t-elle dit avec fierté, avant de remercier le président IBK pour la mise en place en 2015 du Fonds d’Appui à l’Autonomisation des Femmes et à l’Épanouissement de l’Enfant avec un montant de démarrage de 600 millions. Initiative hautement appréciée Le Dr TRETA a, dans allocution, remercié ces milliers de femmes pour cette mobilisation qu’il a appréciée à sa juste valeur. « Toutes les couches qui ont réitéré leur soutien au président IBK, il les a bien accueillis. Mais celui des femmes lui a fait énormément plaisir. Il me charge de vous dire un tout grand merci », s’est-il adressé à la salle avant d’appeler les participantes à être vigilantes pour une élection transparente apaisée. Le président Issiaka SIDIBE s’est dit fier de cette mobilisation. « Nous sommes très fiers des femmes pour cette grande mobilisation. Au nom du BPN, je remercie aussi les autres partis de la CMP pour leur très grande représentativité à cette rencontre qui témoigne de notre gratitude au président IBK pour tout ce qu’il fait pour notre pays », a indiqué le président de la Plateforme ‘’Ensemble pour le Mali’’. Pour le représentant du parrain, cette grande mobilisation n’est guère une surprise. « Les femmes sont au début et à a fin de tout processus de développement. Si les femmes veulent, elles peuvent. Je suis sûr que vous êtes déterminées à faire réélire le président IBK dès le premier tour de la présidentielle. Au nom du Premier ministre, je vous dis un grand merci et toutes mes félicitations à vous pour cette mobilisation qui dit tout. Le Premier ministre me charge de vous dire qu’il est de cœur avec vous. Il vous exhorte d’œuvrer dans le sens de la réconciliation de tous les Maliens pour que cette élection soit une véritable fête démocratique », a-t-il dit. La Cérémonie a pris fin par la remise d’un manifeste des femmes au Dr TRETA pour le président IBK. Dans ledit document, les femmes du Mali ont promis de l’aider dans toutes ses initiatives de développement pour le bonheur des Maliens. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here