Journée internationale de l’albinisme ; L’AMPA demande au gouvernement d’assurer la sécurité des albinos

23
Placé sous la présidence de Modibo Sidibé, l’Association Malienne des albinos du Mali (AMPA) a rendu un vibrant hommage à la petite fillette Ramata Diarra, assassiné, il y a peine un mois à Fana. C’était à l’occasion de la journée internationale de l’albinisme, le 13 juin 2018 au Palais de la culture Amadou Hampâté Bah. Coup de colère, choquée et inquiète, l’AMPA a mobilisé ses adhérents qui ont pris d’assaut le Palais de la culture. Sketchs, slaves et poésies ont été mis à profit pour sensibiliser l’opinion nationale et internationale sur les violences faites aux personnes défavorisées en rendant hommage à la petite albinos Ramata Diarra arrachée très trop à l’affection de ses parents et d’un monde resté stupéfait face à une telle tragédie. Dans son intervention, la présidente de l’Association, Mme Maïga Aminata Traoré a indiqué que cette journée est une occasion pour ces personnes défavorisées de montrer les difficultés qu’ils rencontrent dans leur vie quotidienne mais aussi de lutter contre le rejet dont elles sont victimes. Elle a saisi l’occasion pour attirer l’attention des autorités des menaces que subissent les albinos en période électorale (assassinats et enlèvements). Selon la présidente, l’albinos n’est pas une balle de pingpong à la merci des autres, il est aussi un être humain qui a des droits qu’il faut respecter et protéger à tout prix. Elle dira que personne ne doit continuer à garder le silence sur le sort des albinos. Elle a surtout interpellé les autorités Maliennes à prendre leurs responsabilités en assurant la sécurité de ces personnes fragiles et à prendre des textes plus contraignants. « Il n’y a pas de différence entre les larmes d’une mère américaine et celle d’une malienne qui a perdu sa fille albinos » a dit la présidente. Le Parrain, Modibo Sidibé a invité à la mobilisation de tous pour que la lumière soit faite sur l’affaire de la petite Ramata. Il a rappelé la loi d’orientation sur le handicap et a demandé aux membres de l’association de lui donner le temps de voir ce texte et de décider ce qu’ils peuvent ensemble entreprendre sur la protection des personnes albinos. Modibo Sidibé s’est engagé de les accompagner dans la mesure de son possible. Il a prôné le dialogue national sur la question de l’albinisme et leur à demander plus de cohésion et de courage. L’AMPA se décide désormais d’installer une antenne à FANA et d’organiser un forum sur l’albinisme. L’association a salué le président des FARE pour avoir permis l’insertion de ses militants avec la fabrication du savon sans l’utilisation du feu, chose très nocif pour la santé de l’albinos. Fakara Faïnke Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here