Présidentielle 2018 : Aliou Diallo dévoile ses ambitions pour le Mali

8
Le candidat de la Plateforme « ERE Mali » ambitionne injecter 15.000 milliards de FCFA dans le développement économique et la recherche de la paix. Une vingtaine de partis politiques et une trentaine associations et mouvements ont signé la convention de la Plateforme Ensemble pour le Renouveau du Mali (ER Mali), dont l’objectif est de faire élire Aliou Diallo au soir du 29 juillet, à la magistrature suprême du pays. C’était le 17 juin dernier au siège du parti ADP-Maliba, sous l’égide du candidat en présence d’une forte mobilisation des militants et sympathisants d’Aliou Diallo. Interventions, intermèdes musicaux, témoignages sur le parcours du candidat, signature du protocole par les responsables des partis politiques et associations ont marqué la cérémonie. C’est dans cette ambiance de grand jour, que la présidente du mouvement des femmes de l’ADP-Maliba, Touré Mariam Maiga, a pris la parole pour féliciter les signataires de la plateforme Ensemble pour le Renouveau « ERE Mali » pour leur initiative. Touré Mariam Maïga a estimé qu’ils ont fait le meilleur choix car Aliou Diallo est celui qui peut mettre fin à la souffrance des Maliens. Selon le porte-parole des partis politiques signataires de la convention, Hamed Cissé, le choix du candidat de la plateforme pour le Renouveau, Aliou Diallo est bien réfléchi. Il est celui dont le Mali a besoin. Hamed Cissé a enfin affirmé que le but de la plateforme Ensemble pour le renouveau « ERE Mali » est de faire élire Aliou Diallo à la magistrature suprême et l’aider à avoir une majorité à l’Assemblée nationale. Visiblement très ému, le candidat Aliou Diallo, a d’abord remercié les membres des partis politiques et associations signataires de la plateforme pour leur confiance portée en sa modeste personne d’être leur porte standard à l’élection du 29 juillet 2018. A cet effet, il s’est engagé à relever le défi avec le soutien et l’accompagnement des hommes et femmes de la plateforme ‘’ERE Mali’’. Le candidat Aliou Diallo a profité l’occasion pour parler un peu du programme qu’il a pour le Mali, une fois élu président de la République. Il compte travailler sur trois fronts : travailler au retour de la paix ; faire émerger une classe moyenne à travers une politique économique volontariste de développement économique décentralisé et lancer une vraie politique de grands travaux à l’échelle nationale. Pour ces trois fronts, le candidat Diallo promet d’investir au moins 15.000 milliards de FCFA sur une période de cinq ans. AMT Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here