Présidentielle du 29 juillet 2018: L’opération de distribution des cartes d’électeur lancé

44
Le ministère de l’Administration territoriale a procédé, le mercredi 20 juin 2018, au lancement de l’opération de retrait des cartes d’électeurs à l’école Camp Digue en Commune III du district de Bamako. Le secrétaire général, dudit département, Baba Mahamane Maïga, a donné le ton de cette opération avec la remise symbolique des premières cartes à leurs titulaires dont le chef de quartier de Dravéla, Moctar Kouréchi. L’opération de retrait des cartes qui durera jusqu’au 27 juillet 2018 concerne tous les quartiers de Bamako et des différentes localités à l’intérieurs du pays. La cérémonie a enregistré la présence du nouveau gouverneur du district de Bamako, Débérékoua Soara, du maire de la Commune III, Mme Djiré et du coordinateur des chefs de quartier de la Commune III, Ibrahim Siré Fadiga. Dans son intervention, le gouverneur du district de Bamako a déclaré que le district de Bamako compte : 1 199 857 électeurs repartis entre 133 centres de vote et 2457 bureaux de vote. Pour le besoin de distribution des cartes d’électeurs, a-t-il expliqué, une commission de 102 sous-commissions ont été créées par le gouvernorat du district de Bamako pour faciliter l’opération. Pour sa part, le secrétaire général du ministère de l’Administration territoriale, Baba Mahamane Maïga, a indiqué que la même opération de lancement de la distribution des cartes d’électeurs se passe aux mêmes moments dans les autres chefs lieux de cercles avec les gouverneurs à l’intérieur du pays. Pour lui, ladite opération de distribution des cartes d’électeurs biométrique va continuer jusqu’au 27 juillet 2018. Passé ce délai, dira-t-il, les cartes non distribuées seront disponibles dans les préfectures et sous-préfectures pour le retrait le 28 juillet 2018. Et le jour du vote les cartes non encore retirées seront retournées dans les bureaux de vote. Rappelons qu’en marge de cette cérémonie de lancement, le secrétaire général, Baba Mahamane Maïga a expliqué au public l’importance et la valeur de l’instrument à main qui est une carte d’électeur biométrique sécurisée. Pour lui, c’est une carte qu’on ne peut falsifier ni reproduire car elle contient des éléments spécifiques. Selon lui, elle contient également des données personnelles : le numéro de la carte Nina, la photo numérique, des codes barre et numérique. A l’en croire, cette carte est personnelle dont personne d’autre ne peut la retirer sans la procuration de l’intéressé. Moussa Dagnoko Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here