Election présidentielle de juillet : Arc-en-ciel Mali choisit IBK et prône une quiétude préélectorale

1
A un mois de l’élection présidentielle dans notre pays, le président du mouvement Arc-en-ciel Mali, Issoumaila Diallo promet de faire de tout son possible pour la réélection du président sortant lors du scrutin du 29 juillet prochain. Le leader du mouvement Arc-en-ciel Mali, Issoumaila Diallo, est quasiment sûr des chances du président sortant de se faire réélire dès le 1er tour. Pour ce faire, il promet de jouer sa partition en sensibilisant la jeunesse et l’ensemble du peuple malien à jouer la carte IBK pour un second mandat. Pour lui, la réélection du président sortant est une condition sine qua non à la sortie de crise de notre pays. «Nous voulons que notre pays brille et regarde vers l’avenir, pour nos enfants et nos petits-enfants (…). Nous ferons tout ce que nous pourrons pour les rendre heureux», a-t-il lancé au téléphone. «Tous les partenaires sont favorables à faire réélire le président IBK, car dira-t-il, IBK est un candidat idéal. Le vital a été fait, le Mali est visible. Le président sortant est d’aujourd’hui l’incarnation du peuple malien », a ajouté le président Issoumaila Diallo. Pour le 29 juillet prochain il a lancé un avertissement au peuple malien à faire preuve de beaucoup d’attention. « Il faut que la société civile fasse attention aux candidats, car la plupart de ces hommes politiques défendent leur passé et non l’avenir du pays. Nous sommes avec le président Ibrahim Boubacar Keita. Il est notre président et nous devons voter pour lui et pour l’avenir de notre pays. Je ne vois pas un autre candidat qui pourrait être notre commandant en chef. Il est le seul. C’est seulement avec lui que notre pays parviendra à des succès cosmiques», a déclaré le premier responsable Arc-en-ciel Mali. Malgré une chute du niveau de vie et une progression de la pauvreté au cours de son mandat, débuté en 2013, M. Diallo reconnait que d’énormes efforts ont été consentis par le président IBK. Il ressort de ses explications que certains hommes politiques veulent lancer une campagne de “désobéissance civile”, pour pousser l’opinion nationale à une contestation des résultats. Heureusement que le Mouvement Arc –en-ciel promet d’organiser une “rencontre avec la jeunesse du district de Bamako afin d’instaurer un climat de paix et de quiétude en cette période pré-électorale”. Prendront part à cette rencontre des élus, membres de la société civile, leaders religieux, femmes, jeunes, groupes économiques. Adama Diabaté Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here