Après sa mise en garde contre l’opposition : Le prêcheur Chouala Bayaya Haidara adulé par le pouvoir !

100

Connu pour son franc parlé, le Guide spirituel de l’association Hizbounrahamane a demandé aux organisateurs de la marche du 08 juin dernier à y surseoir pour l’intérêt supérieur de la nation. Son appel du pied lancé à l’opposition est apprécié à sa juste valeur par le pouvoir en place qui multiplie les belles initiatives pour s’approcher de lui. Laquelle démarche n’est pas passée inaperçue au sein de la classe politique malienne. Cela dans le souci de préserver le climat social au pays.

Non content de la répression par la police de la marche non autorisée, l’opposition veut rééditer l’exploit le vendredi 08 juin 2018 à Bamako. Laquelle marche, dit-on dans les alons feutrés à bamako, vise à laver l’affront de celle du 02 juin dernier. En organisant une autre marche, l’opposition veut envenimer le climat social à quelques encablures de la présidentielle prévue le 29 juillet prochain.

Chouala Baya Haïdara, jeune leader religieux qui attire respect et admiration de ses compatriote invite les marcheurs à surseoir à ladite marche, qui selon lui n’est pas opportune.

Dans un franc parlé connu de lui, Zoul Fakar dit ceci : invite les organisateurs à la retenue.

« Dieu donne le pouvoir à qui il veut et le retire à qui il veut. Celui que Dieu choisira présidera aux destinées du pays. Mais ne laisserons personne détruire le pays. Que tu sois de la majorité ou de l’opposition ».

« J’ai appris que Dieu le vendredi 08 juin sera noir. Que ses organisateurs sachent le le Mali est plus grand que leurs ambitions politiques. Je m’adresse directement à Soumaïla Cissé avec tout le respect que je lui dois à savoir raison garder. Qu’il respecte l’Etat d’urgence instaurée par les autorités compétentes. Par conséquent, je vous demande à surseoir à la marche du vendredi 08 juin 2018 ».

Le Guide Spirituel de l’association de Hizbounrahamane s’adresse personnellement aux sieurs Tiébilé Dramé et Soumaïla Cissé, en qui il trouve les instigateurs de cette marche. Il leur demande de placer l’intérêt supérieur de la Nation au dessus de toutes les considérations partisanes.

Par ailleurs, il affirme avoir pris part à la marche contre la révision constitutionnelle avec la plateforme An tè A bana. Laquelle marche a permis au gouvernement de reculer. Tel n’est pas le cas cette fois-ci, a ajouté Zoul Fakar.

« Je vous demande à surseoir à la marche du vendredi. Il y va de la quiétude des Bamakois. En cas de dégâts, le peuple pourrait se retourner contre vous », prévient-il.

Le Guide spirituel trouve les organisateurs insoucieux de la situation sécuritaire du pays. Au lieu de préserver celle-ci, vous opter pour la violence. C’est regrettable.

Son appel a eu un écho favorable au sein de l’opinion nationale, qui dans le souci de préserver la quiétude a demandé et obtenu du gouvernement l’autorisation de marchera le 08 juin dernier à Bamako.

La Minusma en personne s’est impliquée dans la démarche, chose qui a abouti à ladite marche. Le guide religieux est apprécié pour son sens élevé par l’invite de l’opposition à préserver la quiétude des maliens.

Par Hassane Kanambaye

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here