Déclaration locale UE suite aux violations graves des droits humains à Kobaka et Nantaka, dans la région de Mopti.

1021
Déclaration locale conjointe de la Délégation de l'Union européenne, de l'Ambassade de la République fédérale d'Allemagne, de l’Ambassade de France, de l'Ambassade du Royaume-Uni, de l'Ambassade de Suède, de l'Ambassade du Danemark, de l'Ambassade du Royaume de Belgique, de l'Ambassade du Grand-Duché du Luxembourg, de l'Ambassade des Pays-Bas. "L’Union européenne a pris note de la déclaration du Ministre de la Défense et des Anciens combattants, Monsieur Tiéna Coulibaly, reconnaissant l’implication de certains éléments des forces armées maliennes dans des violations graves des droits humains à Kobaka et Nantaka, dans la région de Mopti. Elle exprime sa vive préoccupation face à de tels actes, de nature à ébranler la confiance nécessaire entre les populations et les institutions étatiques, en particulier les forces de défense. Elle salue l’ouverture de l’enquête judiciaire annoncée et l’engagement des autorités maliennes, au plus haut niveau, à lutter contre l’impunité. L’Union européenne insiste sur l’importance fondamentale du respect des droits humains et réitère son engagement à accompagner le gouvernement du Mali dans ses efforts, y compris dans la réforme du secteur de sécurité, notamment à travers ses missions EUTM et EUCAP". Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here