Les conditions de retour des réfugiés maliens dans les pays voisins au cœur des échanges avec le HCR

4
Le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta, a reçu en audience le vendredi 22 juin 2018 en début de soirée au Palais Présidentiel de Koulouba le Haut Commissaire des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR). Filippo Grandi séjourne au Mali après une visite au Niger dans le cadre de la commémoration de la Journée mondiale des réfugiés 2018 le 20 juin 2018. La question des réfugiés maliens dans les pays voisins a été au cœur de l’audience avec le Chef de l’Etat. « Nous avons eut une discussion très positive avec le Président de la République, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta sur le sujet du retour des réfugiés maliens, a expliqué à la presse Filippo Grandi. Essentiellement sur l’affirmation très claire que les Maliens qui se trouvent réfugiés dans les pays voisins sont bienvenus au Mali s’ils souhaitent rentrer. Il n’y aura pas de rapatriement forcé mais le Président de la République a insisté sur la nécessité de créer des conditions au Mali pour que ces gens puissent rentrer. Nous savons quels sont les éléments de ces conditions : la sécurité d’abord, mais également le développement de l’éducation, l’investissement en faveur des opportunités économiques. Ces aspects de la stabilité sont importants pour que les gens qui sont motivés à rentrer définitivement au pays. » Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here