Crise malienne : Les réfugiés maliens rapatriés à Gao “livrés à leur propre sort”

18
70% à 80% des réfugiés maliens au Niger ont été rapatriés à Gao. Cette information a été donnée suite à la visite dans la ville du Haut-commissaire des Nations Unies pour les réfugiés. Mais selon les responsables du bureau régional des réfugiés, ces rapatriés volontaires et déplacés sont livrés à leur propre sort sans aucune assistance sociale des autorités maliennes. Une situation qui pourrait, selon eux, pousser certains d’entre eux à retourner dans les pays voisins. NOMINATION DE 4 NOUVEAUX GOUVERNEURS, le collectif des régions non opérationnelles insatisfait ! 4 des 9 régions non opérationnelles auront leurs gouverneurs en juillet prochain. Une annonce faite jeudi dernier par le Ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation. Le Collectif des régions non opérationnelles rejette cette proposition du Gouvernement. Il demande l’application intégrale de la loi 2012-017 portant création de 11 nouvelles régions au Mali. C’est-à-dire la nomination des gouverneurs des 5 autres régions et le découpage administratif. Faute de quoi, le Collectif appellera les électeurs des localités concernées à un vote sanction contre le candidat IBK. KORO : une explosion de mine fait 02 morts et 02 blessés Deux morts et deux blessés c’est le bilan de l’explosion d’une moto sur une mine vers Dangatené dans la commune de Bondo. Selon des sources locales, les blessés sont transportés au CSCOM de Barapirely. GAO : un dépôt d’essence parti en fumée Un dépôt d’essence a pris feu vendredi au quartier Dioulabougou. Les sapeurs-pompiers ont pu éteindre le feu après trois heures de temps. L’origine du feu reste encore inconnue. Les dégâts sont estimés à plus de 8 millions de FCFA CENTRE DU MALI: Près de 50 personnes froidement abattus Près de 50 personnes innocentes sans armes ont été froidement abattus par des milices Donzos et leurs complices dans le village de Koumaga, cercle de Djenne région de Mopti. Des bergers, des très jeunes enfants avec leurs animaux en brousse, des personnes revenues de l’exode pour cultiver leurs champs ont été lâchement assassinés. Génocide peul en cours dans le centre du Mali. Pulaaku nous nous levons ou nous allons tous mourir. Abdoul Aziz DIALLO Président TABITAL PULAAKU MALI Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here