Le parti PRD et la présidentielle du 29 juillet prochain : Des raisons nobles pour soutenir IBK !

12
Dans la salle de conférence de la Maison des Aînés, le samedi 23 juin, le parti pour le Renouveau et le Développement (PRD) a apporté officiellement son soutien à la candidature du président sortant Ibrahim Boubacar Keïta. L’évènement parrainé par Mamadou Frankaly Keïta, conseiller spécial à la présidence avec rang de ministre a enregistré la présence de la présidente du parti PRD, Assétou Sangaré et plusieurs membres de la direction et militants du PRD. Créé en 2018, le Parti pour le Renouveau et le Développement (PRD) est de nos jours implanté dans plusieurs localités du Mali, notamment Bamako, Kayes, Siby, Koulikoro, Sikasso, Kati, Mopti, Koutiala, Ségou. Il vise à contribuer à la mobilisation du citoyen malien de prendre son destin en main sans aucune influence négative à travers la formation et la sensibilisation. Dans son intervention, Assétou Sangaré dira que c’est convaincu du bilan satisfaisant des cinq ans d’IBK malgré la crise multidimensionnelle que vit notre pays depuis 2012, son parti le PDR se dit prêt à soutenir sa candidature pour un second mandat afin de lui permettre de continuer l’œuvre de redressement du Mali. Selon elle, le président IBK a accordé pour le plus grand bonheur du Mali la priorité à des secteurs très stratégiques. Il s’agit, dit-elle, de la défense et la sécurité, la relance économique ainsi que la satisfaction de la demande sociale. D’après elle, cette priorisation a abouti au niveau de la défense et de la sécurité à des dotations budgétaires conséquentes allouées dans le cadre de la Loi d’Orientation et de Programmation Militaire (LOPM) et la Loi de Programmation Sécuritaire (LPS) en vue de motiver, former et équiper notre armée. « Les résultats sont visibles aujourd’hui avec la montée en puissance de nos forces de sécurité » a-t-elle affirmé. Parlant du secteur de la relance économique, elle dira qu’IBK a alloué 15% du budget national à l’Agriculture et qu’il a fait des réalisations considérables dans le secteur des infrastructures et du désenclavement en construisant des routes dans plusieurs localités du pays. Toujours dans le secteur de la relance économique, elle a souligné en tant que résultat positif des politiques d’IBK, les subventions de l’EDM et plusieurs autres exonérations au titre d’hydrocarbures et des produits de première nécessité. « Le Mali a non seulement retrouvé sa place de premier producteur de coton africain mais aussi sa position de 3ème économie de l’UEMOA » a-t-elle déclaré. Et d’ajouter : « IBK a le label et le calibre qu’il faut présentement pour maintenir le cap et orienter notre cher Maliba vers la paix, la stabilité sociale, le développement économique et social au bénéfice de toutes les maliennes et de tous les maliens ». Avant de terminer, la présidente du PRD a exhorté les militants de son parti d’aller retirer leur carte d’électeur biométrique afin de contribuer à la victoire d’IBK à l’issue de la présidentielle du 29 juillet. A son tour au pupitre, le ministre Frankaly Kéita a salué le sens de patriotisme et surtout de responsabilité de la présidente du PRD pour avoir apporté son soutien à Ibrahim Boubacar Keïta. Cependant, il a saisi l’opportunité pour revenir sur certaines réalisations du président IBK relatives aux infrastructures, l’amélioration des conditions de vie des Forces Armées et de sécurité. Aussi, il a annoncé des projets en cours de réalisations, notamment la centrale hydrique albatros 92Mw, la centrale hydrocarbure de Kéné (Tienfala), la centrale solaire de Kita, une station à Kabala pour mettre fin au problème d’eau dont souffre les Bamakois. Par Maïmouna Sidibé ================ Présidentielle du 29 juillet prochain: Le Mouvement IBK Kanu ‘’MIK’’ promet 1 million de voix à IBK ! En présence de ses militants fortement mobilisés, le Collectif des Associations, Groupements et Clubs de soutien à la candidature du président IBK regroupé sous le Mouvement, IBK Kanu ‘’MIK’’ était devant les hommes de media du samedi après-midi à la Maison de la presse à la faveur d’une conférence de presse pour expliquer les biens fondés de son choix. L’évènement a enregistré la présence de Cheick Cherif Haidara, président du ‘’mouvement IBK KANU’’ avec à ses côtés le coordinateur Ismaël Coulibaly et le porte-parole, Youssouf K Sacko. Selon le coordinateur, pour la victoire d’IBK dès le 1er tour le ‘’ Mouvement IBK KANU’’ promet un million de voix à IBK. Ce mouvement porté sur les fonts baptismaux courant 2018 est un regroupement d’hommes et de femmes qui ont décidé de garder leur confiance au président Ibrahim Boubacar Keïta pour un second mandat. « Notre mouvement estime qu’en dépit des campagnes de dénigrement, qu’IBK est bel et bien l’homme de la situation », tel a été le mot introductif du porte-parole pour camper le décor Selon lui, c’est convaincu du fait que le président IBK saura tenir bon encore face aux défis, le MIK a décidé de s’engager à payer sa caution de 25 millions avant même qu’il ne déclare sa candidature. Chose dite, chose faite. Selon lui, sur la base des cotisations des membres, le MIK a payé en deux tranches la caution du président IBK, cela sans intervention d’une personne en dehors du mouvement. En affirmant que ceux qui s’affichent contre IBK ne sont pas à sa hauteur, Youssouf K Sacko dira que le challenge du MIK aujourd’hui est de se battre pour faire en sorte que la victoire soit au rendez-vous dès le premier tour. Selon lui, cette conviction se justifie par le bilan positif enregistré par IBK au cours de son premier mandat. Parlant des réalisations d’IBK sans pour autant être exhaustif, il dira qu’il a entrepris pour le bonheur du Mali la mise en œuvre d’un programme intense de reformes du climat des affaires afin d’augmenter les investissements directs étrangers. Cependant, il a précisé que le Mali sous le leadership du président IBK a dédié plus de 500 milliards de son budget national aux investissements productifs. Après avoir souligné que le président IBK a alloué une grande partie du budget à la réalisation d’infrastructures pour environs 115 milliards de FCFA, il dira qu’il a fait adopter une loi sur le partenariat Public Privé afin de créer un cadre favorable à l’investissement privé dans le secteur des infrastructures. D’autres points non moins importants des réalisation d’IBK notés par le porte-parole sont relatifs à l’adoption de la loi d’Orientation et de Programmation Militaire portant sur un montant de 1 230 milliards de FCFA, entièrement fiancée par le budget national, l’augmentation de 20% des salaires et la baisse des impôts sur le traitement des salaires de 8% en fin juillet 2016. Notant de passage qu’IBK a fait augmenter les frais des allocations familiales, le SMIG ainsi que les frais de mission et de déplacement des agents à l’intérieur comme à l’extérieur du pays, M. Sacko dira qu’il a restauré au travailleur malien sa dignité. « On peut ne pas apprécier le bilan, on peut critiquer sans proposer, on peut ignorer, on peut tout dire mais on ne peut pas couvrir le soleil par sa main, c’est pourquoi l’arbre ne peut pas cacher la forêt » a-t-il déclaré, tout en précisant que des progrès ont été réalisés par IBK partout à travers le Mali malgré la crise multidimensionnelle. Et de promettre : « Nous allons donner à IBK un million de voix à l’issue de la présidentielle du 29 juillet prochain ». Par Moïse Keïta

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here