Pour un climat apaisé de la présidentielle prochaine : WANEP-Mali met en place un comité d’observation !

5
Le Réseau Ouest Africain pour l’Edification de la Paix (WANEP) a procédé à la mise en place et au lancement d’un comité de réponse pour l’apaisement de la présidentielle de 2018. Le mandat de ce comité ainsi que les stratégies de collecte de données sur le terrain à travers des moniteurs ont été présentés aux hommes de media à la faveur d’une conférence de presse tenue dans l’après-midi du vendredi 22 juin dans la salle Karité de l’hôtel Sheraton. Au présidium, on pouvait noter la présence de Néné Konaté, présidente du comité, de Touré Guilade, vice-présidente et de Wahabou Laurent, Secrétaire général. L’évènement a enregistré aussi la présence des membres de WANEP-Mali avec en leur tête le coordinateur national, Boubacar Théra. Composé de 15 membres sans rémunération avec un mandat de deux mois, ce comité sera chargé d’analyser les données disponibles, de proposer et de faire des réponses aux risques de violences liées à l’élection présidentielle du 29 juillet 2018, cela en rapport avec les lois électorales en vigueur au Mali et les principes de la sécurité humaine de l’hectique. Selon la présidente pour l’atteinte de sa mission, le comité va d’abord se réunir périodiquement (trois réunions au minimum) pour discuter et délibérer sur des risques émergents du système Nationale d’Alerte Précoce de WANEP-Mali. De même, dit-elle, le comité fera des propositions de réponses et la suivie de la mise en œuvre des réponses apportées aux risques de violences liées aux élections, comme prévue par l’analyse périodique émanant du système national d’alerte précoce de WANEP-Mali (NEWS). Selon elle, le comité s’attellera toujours dans la perspective de l’atteinte de sa mission à établir des liens avec les institutions clés du gouvernement du Mali et les organismes non gouvernementaux afin d’assurer la dissémination en temps opportun des informations d’alerte précoce aux décideurs en vue de leur réponse à temps. Aussi, elle n’a manqué de souligner que le comité va discuter et faire des recommandations à WANEP-Mali sur toute question impliquant l’altercation dans le mandat, les termes de références ainsi que l’adhésion au comité. Pour sa part, le coordinateur national de Wanep-Mali a étanché la soif des journalistes par rapport à la vie de WANEP ainsi que la stratégie mise en place pour la collecte des données devant servir d’éléments d’analyse pour le comité. Dans sa brève présentation, il dira que le réseau Ouest Africain pour l’Edification de la Paix (WANEP) est créé en 1998 suite aux conflits armés qui ont touché certains pays de l’Afrique de l’Ouest. Après avoir souligné que son siège est à Accra au Ghana, il dira que WANEP est pratiquement présent dans tous les pays de l’Afrique de l’Ouest pour promouvoir des élections apaisées à travers des propositions concrètes aux différents gouvernements. Parlant de la stratégie de collecte des données, il dira que WANEP a déployé sur le terrain pour l’instant une soixantaine de moniteurs dotés d’outils adéquats (Tablette avec connexion internet) pour travailler afin de faire remonter des informations crédibles et vérifiables à travers tout le Mali. Quant aux critères de sélection des moniteurs, il précisera que l’accent a été mis sur l’efficacité, la disponibilité la connaissance du milieu. C’est pourquoi, dit-il, les moniteurs choisis sont des personnes résidentes dans les localités. Par Moïse Keïta Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here