Violations graves des droits de l’Homme au Mali: Les USA invitent le gouvernement Malien à veiller sur la crédibilité de l’enquête

729
Déclaration de Mme Heather Nauert, porte-parole, sur l’implication de soldats maliens dans les morts de civils Les États-Unis expriment de graves inquiétudes quant au rôle des forces militaires maliennes dans la mort de 25 personnes, comme l'a reconnu le ministre de la Défense Tiena Coulibaly. Nous soutenons la décision du ministre Coulibaly d'ouvrir immédiatement une enquête. Nous appelons le gouvernement du Mali à veiller à ce que l'enquête sur cette affaire et sur d'autres allégations graves de violations des droits de l'homme et de violence soit menée de manière crédible et transparente et débouche sur l’identification des responsable comme il se doit. Les États-Unis restent profondément préoccupés par la détérioration de la situation sécuritaire au Mali et dans la région du Sahel. Nous exhortons les forces de sécurité et les gouvernements à prendre des mesures pour garantir le respect des droits de l'homme, la protection des civils et la responsabilisation pour favoriser l’instauration d’un climat de confiance et lutter contre l'extrémisme violent. Département d’État des États-Unis Bureau de la porte-parole Le 21 juin 2018 Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here