AG des soufis du Mali : Cheick Soufi Bilal Diallo appelle à la paix et stabilité

0
La communauté musulmane des soufis du Mali a organisé une assemblée générale le dimanche 24 juin 2018, sous la présidence de son guide spirituel, Cheick Soufi Bilal Diallo, à la zawiya centrale de Djicoroni-Para. La rencontre a enregistré la participation des centaines de délégués de cette confrérie, venus de toutes les régions du Mali et du district de Bamako. Soufi Bilal en a appelé au retour de la paix et de la stabilité dans notre pays. L’assemblée générale était présidée par l’ancien PM Moussa Mara. Il avait à ses côtés les représentants de partis politiques notamment celui de l’URD, Cheick Ibrahim Labass Haïdara, et le maire de la Commune IV. Les organisateurs ont commencé par des louanges au guide spirituel Cheick Soufi Bilal Diallo. Celui-ci a ensuite fait quelques prières de bénédiction pour le repos des victimes des derniers événements survenus dans le pays. Pour le président de la communauté des Soufis, Cheick Sadio Diakité, ce thème mérite d’être traité surtout dans notre pays en crise, car dira-t-il la question de la paix et la stabilité est un élément clé pour une sortie d’un pays en crise. “Nous devons accepter le prochain, avoir le partage, l’entraide pour la paix et la stabilité du pays. Nous devons nous donner la main pour combattre le terrorisme. Nous devons faire passer le message de l’islam où il se doit”. Cheick Soufi Bilal Diallo a expliqué les concepts de “paix et stabilité, pureté intérieure, tolérance et amour du prochain” qui guident les soufis de par le monde. “Nous n’accepterons jamais de soutenir un candidat qui détruira notre pays. Ce pays nous appartient tous. Nous ferons tout pour construire le Mali. L’islam c’est le culte et non la violence”, a-t-il dit. Pour lui, le soufi se fait un devoir spirituel de se connaître soi-même, de connaître son prochain, l’aimer et aimer Dieu. Il n’a pas manqué d’indiquer que le soufisme peut varier légèrement selon les maîtres ou les guides. Il a appelé les soufis à s’engager pour la recherche de solutions aux problèmes que traverse le Mali. L’ancien Premier ministre Moussa Mara a salué toute la communauté musulmane des soufis pour leur dévouement pour la construction de ce pays. “Vous méritez d’être soutenu dans cette lutte. Notre pays a trop souffert pour ce combat”. Adama Diabaté

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here