Écrasante victoire d’ibk dès le 1er tour à Koulikoro : Diarrassouba galvanise les partis de la région et promet 70% de voix

0
Le ferme engagement de Mamadou Diarrassouba Après avoir signé son retour en force sur la scène politique à la veille de la fête de Ramadan à Baguinéda, l’honorable Mamadou Diarrassouba a donné le ton pour la réélection d’IBK dès le 1er tour de la présidentielle du 29 juillet à Koulikoro. C’était à la faveur de la mise en place de la coordination de « Ensemble pour le Mali » de Koulikoro, le 17 juin. Premier à avoir sollicité officiellement la candidature du Président Ibrahim Boubacar Keïta pour un second mandat en 2017, à Massigui, son village natal, l’élu de Dioïla, Mamadou Diarrassouba, accélère la cadence. Convaincu de la nécessité du parachèvement des gigantesques chantiers de développement sociaux de base, «Diarrass», comme l’appellent les intimes, ne fait rien à moitié pour assurer la réélection d’IBK. Dans cette logique, après la mobilisation des troupes du Rassemblement pour le Mali (RPM), la mise en place de la nouvelle alliance politique Ensemble pour le Mali, regroupant plus de 60 partis politiques, semble lui donner plus de force. Ainsi, à la suite de la signature de cette alliance, il a investi le terrain pour mettre ensemble les bases des différentes formations politiques concernées afin de fédérer leurs actions pour donner une écrasante victoire à leur candidat dès le 1er tour de la présidentielle du 29 juillet 2018. Elu président de la coordination EPM de Koulikoro, le député élu à Dioïla se veut rassurant. Pour lui, EMP est la première force politique dans la région de Koulikoro en termes d’élus locaux et nationaux. C’est pourquoi, expliquera-t-il, Koulikoro doit être le premier bastion électoral pour la réélection d’IBK. “Avec plus d’un million d’électeurs inscrits, nous feront de la région de une mine d’électorale pour IBK”, a-t-il affirmé. Avant de poursuivre qu’après la mise en place de la direction nationale de la campagne du candidat IBK, des directions régionales de campagne seront installées, avec des fonds nécessaires pour la vulgarisation du projet d’IBK pour les prochaines années et l’exposition du bilan du premier quinquennat. Partant, il a engagé les militants de la dizaine de partis politiques d’Ensemble pour le Mali, présents dans la région de Koulikoro, à passer à l’offensive. « Nous prenons l’engagement ferme d’une victoire écrasante d’IBK dans la région de Koulikoro avec 70% de voix dès le 1er tour de la présidentielle. La rencontre participe à la réalisation de cette victoire qui passe nécessairement par la disponibilité de tous, l’engagement sincère des militants et militantes et le respect de nos actes », indiquera-t-il. A en croire M. Diarrassouba, la démarche de tout militant doit se baser sur une interrogation, à savoir : Quel genre d’homme dois-je choisir pour mon pays à l’Etat actuel? « Pour répondre à cette question, il faut aller à la rencontre du peuple. C’est dans cette logique que la coordination EPM de Koulikoro, après la mise en place de son bureau, entend faire des rencontres dans tous les cercles de la région. Ce, afin d’aplanir les incompréhensions nées des élections communales 2016 et galvaniser les troupes pour atteindre l’objectif principal. Il s’agit de faire de la région de Koulikoro la première dans le classement des régions pour la réélection du Président IBK dès le 1er tour », a-t-il déclaré. Appel à la réconciliation Après quelques frustrations nées des contentieux électoraux des communales de 2016 chez certains partis politiques de la majorité présidentielle, Mamadou Diarrassouba, invite à la réconciliation pour faire face à l’objectif commun. “Les maires joueront un rôle important dans la campagne électorale du président IBK. Il faut donc qu’ils soient en parfaite entente avec tous les militants des partis l’EPM dans leurs localités”, a-t-il insisté. Oumar KONATE

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here