La justice déclenche la guerre aux faux-diplômes

16
Le phénomène des faux diplômes a pris des proportions assez inquiétantes pour susciter l’intérêt des tribunaux maliens. De source bien introduite, en effet, une dizaine de hauts cadres maliens croupissent dans les geôles de Bamako-Coura pour des faits de faux et usage de faux ou faux en écriture selon les cas. Ce sont les tout premiers résultats d’une impitoyable guerre que le parquet central de Bamako, en l’occurrence celui du tribunal de la Commune III, a déclenché et qu’il entend conduire sans discontinuer contre la pratique. Il nous revient par ailleurs que dans la mire du même parquet se trouve des hauts cadres proches de la retraite, y compris des diplomates «émérite en fonction» depuis de nombreuses années avec des faux parchemins. La guerre ainsi déclarées contre les faux diplômes risque de devenir un véritable coup de pied dans la fourmilière, à en juger par les proportions de faussaires et des pratiques illicites dans le secteur de l’éducation. Pour un bref passage au département de l’éducation, l’actuel candidat à la présidentielle, Housseini Amion Guindo dit Poulo, a pu déceler des milliers de faux émargements pour ce seul secteur. Il y a donc lieu de s’interroger jusqu’où pourrait remonter les procédures judiciaires en rapport avec les faux diplômes au Mali. La Rédaction

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here