Transhumance politique : Abdoulaye Bagayogo et ses clubs de soutien quittent le parti Yèlèma pour l’ASMA/CFP

13
A quelques semaines de l’élection présidentielle du 29 juillet, le parti Yèlèma vient de subir le départ d’un de ses poids lourds au niveau de sa section VI. Abdoulaye Bagayogo puisque c’est de lui qu’il s’agit a claqué la porte au parti de Moussa Mara avant de déposer ses valises à l’ASMA/CFP avec ses clubs de soutien à l’appui. Il était le secrétaire chargé des mouvements associatifs et des organisations socio-professionnelles au bureau national du parti Yèlèma. Leur adhésion au parti ASMA/CFP a été officialisée le jeudi 21 juin dernier, lors d’une cérémonie organisée pour l’occasion. C’était à la Cité des Enfants, sous la présidence du 2ème vice-président du parti, Alou Badra Berthé, accompagné par plusieurs membres du bureau national de l’ASMA/CFP. Cette cérémonie a débuté par les témoignages du porte-parole des démissionnaires sur son dévouement et son engagement pour son pays. Prenant la parole, Abdoulaye Bagayogo, a expliqué les raisons de leur adhésion au parti ASMA/CFP. Selon lui, c’est après un certain nombre d’analyses qu’ils ont choisi d’adhérer au parti du Premier ministre Soumeylou Boubèye Maiga. Il a témoigné du sérieux, du courage et de la solidarité entre les membres du parti ASMA/CFP. Mais aussi de la pertinence des idéaux du parti, du leadership de son président. Quelques mois après sa nomination dit-il, il s’est rendu dans les zones affectées. D’autres raisons qui ont motivé leur adhésion à l’ASMA/CFP sont le déroulement rapide du MOC, la disponibilité des cartes d’électeurs biométriques sécurisées dans le délai, la précision et la sincérité des actions du président du parti ASMA, l’exécution cohérente du Programme Présidentiel d’Urgences Sociales. C’est pour ces raisons souligne-t-il, qu’ils ont jugé nécessaire d’évoluer dans l’ASMA/CFP pour mieux affuter leur vision politique sous la tutelle d’un démocrate averti. Abdoulaye Bagayogo a demandé à tous ses camarades de rester vigilants et mobilisés pour le bonheur du Mali. « Nous cessons de trop parler car il est temps d’agir. C’est pourquoi, nous adhérons à l’ASMA/CFP », a-t-il indiqué. Avant d’ajouter que Soumeylou Boubèye Maiga est un homme d’Etat qui est au début et à la fin de tout au Mali. Pour sa part, Mabel Diawara, secrétaire général de la section VI de l’ASMA/CFP a exprimé sa joie et son honneur de recevoir ce lot de démissionnaires du parti Yélèma. Pour lui, cette adhésion témoigne de la présence du parti ASMA sur la scène politique. Mais aussi, l’engagement du président du parti Soumeylou Boubèye Maiga, qui est déjà à pied d’œuvre pour un Mali uni, débout et pour le retour de la paix. Quant au 2ème vice-président du parti ASMA, Alou Badra Berthé, il a déclaré que cette adhésion est d’une grande importance pour eux. Et c’est ce qui explique sa présence à cette cérémonie avec une forte délégation. Il a remercié les adhérents pour le choix porté sur leur parti. Enfin, il a invité les militants et militantes à aller récupérer leurs cartes d’électeurs. F. Sissoko Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here