Crime de Fana : Le président de SOS-Albinos clame justice pour Ramata

18
Le président de l’Association pour la promotion, la protection et l’insertion sociale de l’enfant atteint d’albinisme (SOS-Albinos), Aboubakhar El-Hassan Doumbia, s’indigne de l’assassinat de la petite Ramata Diarra, il y a quelques semaines à Fana. Il dit halte aux atrocités que subissent les personnes atteintes d’albinisme et appelle les autorités maliennes à faire justice à la petite Rama. Pour le président du SOS-Albinos, la barbarie et la tuerie que subissent les albinos au Mali sont des actes révoltants et ignobles. “L’acte de Fana pousse tous les albinos du Mali à se poser une multitude de questions. Nous nous disons que nous sommes comme tous les êtres humains. Mais, il y a des individus qui pensent que tuer un albinos surtout un enfant de 5 ans peut être source de quelque chose qui ne lui est pas prédestinée par Dieu”, se défend M. Doumbia. Selon lui, ces actes sont un problème de croyance, car ceux qui les pratiquent estiment que sacrifier un albinos peut être source de richesse ou de pouvoir. “Certains pensent que c’est une partie du corps. D’autres pensent que c’est le sang. Ce sont des imaginaires populaires qui sont là. Les Africains ont toujours cette idéologie bien que la science a démontré que l’albinisme est juste un accident génétique”, ajoute-t-il. Des précautions pour freiner le fléau A ses dires, depuis la création de leur association, ils sont dans la sensibilisation pour que les gens puissent mieux comprendre le phénomène de l’albinisme. A l’en croire, le cas de Fana a surpris toute la communauté albinos, car, dit-il, “nous ne croyions plus que ces genres d’actes allaient encore se passer au Mali”. Le président de SOS-Albinos révèle que son association travaille présentement sur un rapport qui sera transmis bientôt à l’expert indépendant des Nations unies chargé de la question de l’albinisme. “Si tuer un albinos pouvait donner le pouvoir à quelqu’un, je pense que le président malien ne serait pas un Noir parce que si nous nous pouvons amener la richesse, il n’y aurait plus une personne atteinte d’albinisme pauvre. Vraiment, il est temps qu’on dépasse ces idées retorses”, conseille M. Doumbia. Et d’appeler les autorités à rendre justice pour la petite Rama, à traduire l’auteur ou les auteurs du crime pour que d’autres ne puissent plus commettre “cette folie”. SOS-Albinos a été créé en juillet 1992 par l’actuel ministre des Affaires religieuses et du Culte, Thierno Amadou Oumar Hass Diallo. Elle sensibilise et œuvre pour l’insertion sociale des personnes atteintes de l’albinisme. Abdoul Madjid Mohamed Maïga

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here