Ras Bath : “Notre regroupement veut siéger à l’Assemblée nationale pour le contrôle citoyen”

0
Ça y est ! Le Comité de défense de la République (Cdr) apportera son soutien à la candidature de Soumaïla Cissé dès le premier tour. L’annonce a été faite hier au cours d’une conférence de presse tenue au carrefour des jeunes de Bamako et animée par le porte-parole de ce mouvement, Mohamed Youssouf Bathily dit Ras Bath. Il faut rappeler que bien avant de dévoiler le nom de leur candidat, le porte-parole du Cdr avait laissé entendre que leur regroupement avait soumis un manifeste avec des propositions aux différents candidats à la présidentielle pour la prise en compte de leurs préoccupations qui se résument, à les croire, au bien-être de nos compatriotes. Ainsi, c’est à l’issue de cette démarche, a révélé le porte-parole du Cdr, qu’ils ont jeté leur dévolu sur le porte-étendard de l’Urd à la présidentielle de 2018. A les croire, ce soutien s’explique par le fait que le Cdr et l’Urd partagent les mêmes points de vue par rapport au contenu dudit manifeste, mais aussi cette formation politique est très bien implantée dans le pays et est engagée dans la dynamique de changement de régime. “Par exemple dans notre manifeste, nous avons proposé le recrutement de 200 médecins par an, tandis que l’Urd, dans son programme, propose le recrutement systématique des médecins après leurs études…Sur plusieurs points nos idéaux convergent” a fait savoir le conférencier. Par ailleurs pour le conférencier, après l’élection de Soumaïla Cissé, le Cdr ne va pas rester les bras croisés. “Nous allons chercher à siéger à l’Assemblée nationale afin de veiller au contrôle citoyen, surtout à la prise en compte des différentes préoccupations contenues dans le manifeste”, a soutenu Ras Bath, avant de se déclarer favorable à la tenue des débats en langue nationale à l’hémicycle. Surpris par l’Alliance Mara-Cheick Modibo Diarra Lors de son intervention, le conférencier s’est beaucoup étonné du désistement de l’ancien Premier ministre Moussa Mara à la prochaine présidentielle au profit d’un autre ex locataire de la Primature, à savoir Cheick Modibo Diarra. “Moussa Mara fait partie des premiers à recevoir notre manifeste, mais il a désisté de se porter candidat au profit de Cheick Modibo Diarra (Cmd). Sauf que ce désistement a surpris plus d’un. Pas seulement au sein de l’opinion publique ou au Cdr, mais surtout au niveau même de sa propre formation politique. Cette surprise des uns et des autres peut s’expliquer par le fait que, politiquement, le parti Yelema est très bien implanté plus que le Rpdm de Cheick Modibo Diarra, surtout en nombre d’élus” a souligné Ras Bath. Kassoum THERA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here