124ème édition de la Journée Mondial Olympique : Le CNOSM rehausse l’éclat de l’événement !

1
Comme chaque année, la journée mondiale olympique est célébrée chaque 23 juin et c’est dans ce cadre que le Comité National Olympique et Sportif du Mali (CNOSM) a organisé et célébré la journée de l’olympique, le samedi 30 juin sur le boulevard de l’indépendance en partenariat avec toutes ses fédérations et associations affiliées. L’avènement était présidé par la vice-présidente du CNOSM, Mme Keita Aminata Sangaré, présidente de la Fédération malienne de l’athlétisme, en présence du représentant du ministre des Sports, Boniface Diallo, du Directeur Général de l’INJS Cheick Konaté et de nombreux cadres sportifs. Cela est une tradition, le Comité National Olympique et Sportif du Mali (CNOSM) célèbre chaque année la journée mondiale de Olympisme. Et cette année la célébration la 124ème édition avait comme slogan : « Bouger- Apprendre- Découvrir » a été un exploit réussi pour le CNOSM. Le défilé qui fut le temps fort de cette cérémonie a vu le passage avec démonstration des athlètes des différentes fédérations et associations affiliées à savoir : les fédérations maliennes de Karaté, de Judo, de Taekwondo, de Lutte King Fu, de Luttes Associées, de l’Athlétisme, de Natation, de Boxe, d’Handisport, d’Hand-ball, de Volley-ball, de Vovinam Viet Vo Dao, d’Aïkido, de Cricket, de Cyclisme, d’Escrime, de Jeux de dames et d’Echec, de King Fu Wushu et de l’Association malienne de Sambo, le Centre Olympique Africa et l’Union Nationale des Supporters des Aigles du Mali. La seule absence constatée fut celle de la fédération malienne de Basket-ball. Dans son intervention, Mme la vice-présidente du CNOSM, non moins présidente de la Fédération malienne de l’athlétisme, dira que le Comité national olympique et sportif du Mali poursuit la réalisation de son programme quadriennal et de sa vision du sport et de l’olympisme. Selon elle, Il veut rester dynamique dans l’accomplissement de son rôle, insuffler une gouvernance efficace et créer un cadre convenable de développement des athlètes. Avec l’apport de tous, leur organisation sera un modèle de transparence et d’initiatives novatrices pour le bien du sport malien, estime-t-elle. Et d’illustrer cela par la réussite et les résultats positifs engrangés des premiers Jeux Nationaux de la jeunesse, tenus en décembre 2017. Pour finir, elle a remercié le ministère des Sports, toutes les fédérations nationales et associations du Mali, leur sponsor officiel Sotelma/Malitel, et le PMU-Mali, en leurs rassurant qu’ils veilleront à donner les valeurs de l’olympisme à la jeunesse et une éducation saine, une vitalité pour la réalisation de sa mission historique pour le Mali. Après cette intervention, il y a eu trois courses des athlètes avec une distance de 5 Km parcourue par les hommes et les femmes en même temps, remportée chez les hommes par Bougouna Sanogo suivi par Amidou Diarra 2ème et Kassim Sangaré. Alors que chez les dames, Adiarra Diarra s’est imposé en tête de la course suivie par Coumba Coulibaly et Biba Sidibé. Pour la course des tricycles deux catégories ont couru en Vélo de Masse et Vélo d’Elite : en vélo de masse chez les hommes, Koké Traoré a occupé la 1ère place, la 2ème place est revenue à Alou Konaté et la 3ème à Karaba Diarra. Tant dis que chez les dames, Mariam Coulibaly s’est placée en tête de la course suivie par Alima Traoré 2ème et la 3ème place a été occupée par Coumba Traoré. Dans la course de vélo d’Elite : Ibrahim Maiga s’est imposé en tête de la course suivi par Chiaka Diallo et la 3ème place fut occupée par Mama Coulibaly. Dans le cyclisme, le champion du Mali en titre, Yaya Diallo s’est positionné en tête de la course, suivi par Moussa Togola 2ème et la 3ème place a été occupée par Brahima Diarra. Par Safiatou Coulibaly

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here