Journée de l’enfant africain : Les enfants maliens en détresse en appellent à des élections apaisées

19
L’ONG Bureau national catholique de l’enfance (BNCE) a célébré la Journée de l’enfant africain ce jeudi 28 juin2018 dans l’enceinte du Centre Horonya de Banankabougou. C’était en collaboration avec la Fondation Educo et des responsables locaux, notamment la directrice régionale de la promotion de l’enfance et de la famille et le maire de la Commune VI, le chef quartier de Banankabougou. Dans son discours, le coordonnateur de BNCE-Mali, Michel Dembélé, a rappelé les origines de leur ONG qui date de 1996 et dont l’objectif principal est le développement d’un environnement plus protecteur des droits de l’enfant en vue de la croissance intégrale de tous les enfants. Il a souligné que le respect de la dignité et l’intérêt supérieur de l’enfant sont au cœur de l’engagement du BNCE-Mali. En effet, beaucoup de filles sont de plus en plus victimes de maltraitance notamment les filles travailleuses. Et face à ce phénomène, la société ne devrait pas rester silencieuse. L’Etat seul ne peut pas tout faire. C’est la recherche de cet idéal que l’ONG a ouvert son centre à toutes ces jeunes filles qui semblent perdre espoir. Dans le centre, non seulement, elles bénéficient de l’appui psycho-social mais aussi des formations professionnelles pour leur autonomisation. Ibrahima Dicko, coordonnateur des opérations et représentant du président de la Fondation Educo Mali, a exprimé sa joie d’avoir BNCE-Mali comme partenaire. Malgré les difficultés de tous genres, BNCE accueille, héberge, restaure et accompagne des milliers de jeunes qui quittent leur village à la recherche du trousseau de mariage ou qui fuient la maltraitance ou les mariages forcés. Rappelant le thème retenu cette année par le Mali pour la Journée de l’enfant africain, il a sollicité la collaboration et l’accompagnement de tous les acteurs afin de favoriser la synergie dans les actions et contribuer à l’atteinte du bien-être de tous les enfants du Mali. Rappelons que le thème retenu cette année est “Climat électoral apaisé pour la prise en compte de tous les enfants pour le développement du Mali”. La Fondation Educo n’est pas venue les mains vides. Pour montrer son engagement aux côtés de BNCE-Mali en faveur de l’enfance, elle a apporté de nombreux dons. Mme Kanouté Hawa Doumbia, directrice régionale de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille a remercié BNCE-Mali et son partenaire Educo pour l’organisation cette journée qui rappelle les uns et les autres qu’ils ont un devoir vis-à-vis de ces enfants en détresse. Pour finir, elle les a exhortés à poursuivre leur mission de défense, de promotion et de protection des droits des enfants. Des prestations culturelles et jeux concours ont clôturé les activités de cette journée. Yaou Kawélé Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here