Le CDR porte son choix sur Soumaïla Cissé pour Koulouba ! : Le manifeste comme alibi de façade !

18
En présence de ses militants fortement mobilisés, le porte-parole du Collectif pour la Défense de la République (CDR), Mohamed Youssouf Bathily alias ‘’Ras Bath’’ a levé le voile sur le nom de leur candidat à la faveur d’une conférence de presse, tenue dans la matinée du jeudi 28 juin au Carrefour des jeunes de Bamako. Selon lui, Soumaïla Cissé est le seul candidat qui répond convenablement aux critères de choix du CDR, comme établit dans le manifeste. Cela ne surprend guère, car selon de nombreux observateurs ce fameux manifeste n’a été qu’un alibi pour Ras Bath pour confirmer ce qui était déjà scellé entre le CDR et le candidat de l’URD. Fin de suspens ! Pouvait-on dire, car en plus de Soumaïla Cissé, le porte parole du CDR avait réussi à semer un faux trouble dans les esprits comme s’il allait choisir d’autres candidats, dont Cheick Modibo Diarra. Après ce petit temps de spectacle autour d’un manifeste le Collectif pour la Défense de la République (CDR) par la voix de son porte-parole, Mohamed Youssouf Bathily alias ‘’ Ras Bath’’ a clarifié son soutien à Soumaïla Cissé, candidat de l’URD non moins chef de file de l’opposition malienne. Cette déclaration, selon lui est la résultante d’une série de rencontres initiées par le CDR avec plusieurs présidents de partis afin de s’imprégner des projets de société de ces derniers et de cerner leur compatibilité avec les critères de choix du CDR. Selon le porte-parole du CDR le candidat de l’URD, Soumaila Cissé répond plus que tous les autres candidats aux trois critères inscrits dans le manifeste du CDR. Il s’agit, dit-il, de la vision d’adhésion, de la personnalité et de l’appareil politique. Selon lui, le CDR après avoir élaboré son manifeste a remis à tous les candidats des exemplaires en vue d’échanger, sauf celui du RPM, le président sortant, Ibrahim Boubacar Keïta. « Boua’’ a été d’emblée exclu de nos perspectives de négociations », dit-il. Aux dires de Ras Bath, parmi les candidats joints par le CDR avec le manifeste en vue des négociations, seulement huit de ces candidats se sont manifestés favorablement. « A part un seul, nous avons échangé avec tous les autres candidats sur la base du contenu du manifeste du CDR et les projets de société de ces derniers » a-t-il déclaré. S’agissant des candidats rencontrés, il a cité, les candidats, de l’URD, Soumaïla Cissé, de la CODEM, Housseyni Amion Guindo, du MPR, Choguel Kokalla Maïga, du RPDM, Cheick Modibo Diarra, de l’ADP-Maliba, Aliou Badra Diallo, du Fare-Anka Wuli, Modibo Sidibé et celui, du mouvement Faso Yi Wélé, Mohamed Ali Bathily. D’après lui, après ces séries de négociations avec les candidats, celui du parti URD, Soumaïla Cissé vient à la tête du peloton sur la forme ainsi que dans le fond. « Sur les 147 mesures du manifeste du CDR, le manuel de Soumaïla Cissé est compatible avec plus de 119 points » a-t-il déclaré. Selon lui, le candidat de l’URD, Soumaïla Cissé a bénéficié du choix du CDR eu égard de sa personnalité à l’échelle nationale et internationale ainsi que de son poids politique au Mali. Par ailleurs, Ras Bath a souligné que le CDR a affiché sans équivoque dans son manifeste de faire une liste commune avec le parti du candidat choisi afin d’avoir 15 députés à l’Assemblée Nationale du Mali en cas d’une rupture sociale avec le candidat. A noter que l’occasion aura été opportune pour le président des jeunes de l’URD, Abdrahamane Diarra, d’exprimer sur place les félicitations du parti au CDR. Par Mariam SISSOKO Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here