Immigration : 126 migrants maliens retournent à la maison

26
Dans une publication faite par l’OIM, le 8ème vol Charter spécial affrété par ses soins depuis janvier est arrivé ce jeudi (21/06) à l’Aéroport Bamako-sénou avec à son bord 126 migrants maliens de retour de Libye. Ce retour s’inscrit dans le cadre du projet de protection et de réintégration des migrants de retour, financé par le Fonds fiduciaire de l’Union Européenne et mise en œuvre par l’OIM et le gouvernement malien. A noter que, depuis le lancement du projet, en mai 2017, le gouvernement malien et l’OIM ont facilité le retour volontaire de 7307 migrants maliens au Mali dont 1222 depuis janvier 2018. Lutte contre le terrorisme dans le Gourma Le GATIA neutralise une dizaine de malfrats Une patrouille de la coalition des combattants du Groupe d’auto-défense touareg imghad et alliés (GATIA) et ceux du Mouvement pour le salut de l’azawad (MSA) est tombée mercredi dernier dans une embuscade des terroristes dans le Gourma à Tintafagate. La riposte des hommes de Gamou a été énergique. Une dizaine de malfrats tués sur place et des matériels de guerre récupérés. Du côté de la coalition, elle ne déplore qu’un blessé leger. Rappelons que depuis plusieurs mois, les combattants du Groupe d’auto-défense touareg imghad et alliés (GATIA) et ceux du Mouvement pour le salut de l’azawad (MSA) ont entammé des patrouilles dans le Gourma pour traquer les terroristes qui s’y sont réfugiés. Koro Des échanges de tirs entre chasseurs et présumés jihadistes Selon nos informations, un combat a opposé jeudi dernier à Dangatené dans la commune de Bondo, cercle de Koro, des chasseurs et des présumés djihadistes. La situation serait calme aujourd’hui dans la ville, mais au cours des combats, 3 chasseurs auraient perdus la vie. Sévaré (Mopti) Le QG du G5 Sahel attaqué Le quartier général de la force conjointe du G5 Sahel à Sévaré, dans le centre du Mali, a été frappé vendredi par une attaque qui a fait au moins six morts et de nombreux blessés. Il s’agit de la première attaque contre ce quartier général de la force conjointe du G5 Sahel (organisation régionale regroupant le Mali, le Burkina Faso, le Niger, la Mauritanie et le Tchad) lancée en 2017 pour lutter contre les jihadistes. Elle intervient à trois jours d’une rencontre à Nouakchott, en marge du sommet de l’Union africaine dans la capitale mauritanienne, entre le président français Emmanuel Macron et ses homologues du G5 Sahel. « Je ne vois que six corps, les autres sont blessés », a indiqué une source hospitalière, sans autre précision. Une source militaire a confirmé un bilan provisoire de six morts, évoquant la possibilité que des blessés aient pu succomber par la suite. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here