Présidentielle 2018 : Le candidat Adama Kané investi hier lundi

10
Elu sous les couleurs de Prvm-Fasoko dans la circonscription électorale de Baraouéli, l’honorable Adama Kané, président du mouvement Faso kèwalé, a été officiellement investi hier lundi par les militants et sympathisants de son mouvement ainsi que par d’autres partis politique à la Maison de la presse. Devant les hommes de médias, le président du mouvement Faso kèwalé a promis que sa première tâche une fois à Koulouba sera de réformer l’Etat du Mali par un meilleur développement. Pour le président du BRDM, Cheick Oumar Koné, des politiciens ont créé un climat de non confiance au sein de la population du Mali. “Le moment est venu de faire un bilan et une prise de conscience générale afin d’entamer le chemin salvateur du redressement et du développement du Mali. Nous vivons dans une démocratie factice importée avec un montage institutionnel non adapté aux réalités socio-économiques et culturelles du Mali. Les politiciens maliens, en général ont pris la mauvaise habitude d’utiliser la voie politique pour s’enrichir illégalement créant ainsi un fossé entre la population maintenue dans la pauvreté et une élite corrompue”, a dénoncé le président du Bloc pour le redressement et le développement du Mali, Cheick Oumar Koné. Il a poursuivi en expliquant que le système politique initié par le mouvement démocratique a fait croire que l’occident est la cause de nos problèmes. Aussi, il a promis de conjuguer ses efforts avec ceux du mouvement Faso kèwalé et tous les autres partis politiques et associations acquis à la candidature d’Adama Kané pour sortir le pays dans cette crise. “Nous pensons qu’il est temps de réhabiliter tout ce qui permet aux hommes et des femmes d’œuvrer ensemble, de coopérer les uns avec les autres, de fuir l’excès d’individualisme pour recréer une société unie et solidaire. Nous devons nous lever tous comme un seul homme pour défendre la patrie en danger de dislocation et d’incertitude permanentes en soutenant la candidature d’Adama Kané, car il est l’homme de la situation”, a-t-il insisté. Pour sa part, le président du mouvement Faso kèwalé et candidat à la présidentielle du 29 juillet prochain a promis de relever les défis auxquels notre pays fait face, notamment l’insécurité grandissante, la lutte contre la corruption et la délinquance financière afin de reconstruire un Mali nouveau. Il a invité ses militants et les hommes de média à porter le message pour un changement fort du pays. “Les Maliens réclament un changement. Je suis un de ces hommes capables de relever le défi. Je serai le président de tous les Maliens dans le droit et dans la transparence. Nous ne voulons plus un Mali. Nous allons réformer l’éducation et rehausser un meilleur enseignement au Mali”, a-t-il promis et remercié le président du BRDM pour son soutien. Adama Diabaté

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here